Accueil ACTUALITÉS

Haiti-Carnaval : Respectons la dignité des personnes à mobilité réduite

217
Img 20240214 Wa0137

Le carnaval est à la fois une occasion de défoulement et d’expression artistique. Un espace de célébration. En ma qualité de d’opérateur culturel et membre d’organisation philanthropique, je condamne avec la plus grande fermeté l’utilisation inapropriée d’un ensemble de matériels ( fauteuils roulants, béquilles, cannes) d’aide au déplacement des personnes vivant avec une déficience physique.

LE FACTEUR HAÏTI, le 14 Février 2024._Ces matériels qui favorisent la mobilité de cette catégorie ne devraient en aucun cas être utilisés dans le but de susciter la dérision. Finissons en avec l’indescent spectacle d’un homme ou d’une femme portant(e) se faisant passer pour un handicapé assis sur une chaise roulante ou marchant avec un cadre à marche ou un déambulateur rien que pour amuser le public!

Il est de mon devoir de vous rappeler que ces désavantagés n’ont pas choisi leur sort. Et en ce sens, il serait plus humain de les sensibiliser et les honorer en admettant qu’on peut s’amuser dans le respect de leur dignité et dans la promotion des valeurs liées à l’inclusition. En ce sens, ce serait d’un grand humanisme d’encourager la participation de ces personnes au défilé, puisqu’elles ont aussi leur part de créativité et de plaisir à manifester.

Tout en pronant la diversité dans l’environnement festif du carnaval, il est important de ne pas enfreindre les principes d’équité et de respect de la personne humaine.

Il est grand temps de repenser nos rapports avec autrui en optant pour des actes qui célèbrent la créativité en même temps que l’inclusion, la diversité et l’acceptation de soi. La situation de handicap de l’autre ne doit plus être utilisée comme objet décoratif ni comme instrument de discrimination.

Clément II BENOIT
Ambassadeur de Bonne Volonté
des personnes Handicapées

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)