Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Corruption : « Les sanctions canadiennes ont impacté ma vie », a pleurniché Berto Dorcé

504
Me Berto Dorcé, ex-Ministre de la justice et de la sécurité publique/ CP : MJSP

Le Canada a entériné le 20 Décembre 2022, des sanctions contre l’ancien ministre haïtien de la justice et de la Sécurité publique, Me Berto Dorcé. L’ancien tiltulaire du MJSP a été sanctionné par le Gouvernement canadien pour son implication dans des activités criminelles, notamment par le blanchiment d’argent, trafic de drogue et d’autres actes de corruption.En réaction, il a qualifié de « décision politique » les mesures prises à son encontre, regrettant du fait qu’elles impactent sa vie.

LE FACTEUR HAÏTI, le 18 Janvier 2023._ L’ancien Ministre de la justice dans le Gouvernement d’Ariel Henry, Me Berto Dorcé s’est prononcé ce mardi 17 Janvier 2023, sur les sanctions que le Canada a adoptées contre lui.

Il est interdit de fouler le sol canadien pour son implication dans des activités criminelles, notamment par le blanchiment d’argent, trafic de drogue et d’autres actes de corruption, selon un communiqué publié le 20 Décembre 2022, par la Ministre canadienne des affaires étrangères, Mélanie Joly.

Aussi, Me Berto Dorcé est empêché d’effectuer des opérations financières en territoire canadien. Une décison qui entraîne le gel par le Gouvernement du pays de tout bien et avoir qu’il peut détenir au Canada.

Ce mardi 17 Janvier 2023, l’ancien Ministre a déclaré que les sanctions que le Canada a adoptées contre lui s’inscrivent dans le cadre d’une « décision politique ». Il poursuit en affirmant que ces sanctions ont des impacts négatifs sur sa vie. Toutefois, il a dit n’être pas inquiet car, le Gouvernement canadien l’a sanctionné sur la base des informations erronées.

Me Berto Dorcé, ex-Ministre de la justice et de la sécurité publique/ CP : MJSP

Me Berto Dorcé a fait ces déclarations hier mardi à sa sortie du carré du juge d’Instruction, Me Walter Wesser Voltaire qui l’a auditionné à titre de témoin dans le cadre du dossier de la saisie d’armes et de munitions à la douane de Port-de-Paix.Dossier dans lequel Me Robinson Pierre-Louis est arrêté par la DCPJ.

Au micro des journalistes, Me Dorcé a déclaré vouloir collaborer avec la justice dans le cadre de cette affaire.

L’ancien ministre qui veut redorer son blason, se réjouit de son passage à la tête du MJSP au cours duquel il dit avoir pris des mesures drastiques pour combattre la corruption au sein de la justice haïtienne.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)