Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Corruption : Marie Margareth Fortuné détourne plus de 40 millions de gourdes à la Loterie de l’État Haïtien, selon l’ULCC

Haïti-Gouvernance : Démission de Marie Margareth Fortuné
Marie Margareth Fortuné Daudier/ Crédit photo : LEH

Un rapport d’enquête publié par l’Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC) a révélé que l’ancienne Directrice Générale de la Loterie de l’État Haïtien, Marie Margareth Fortuné Daudier a détourné, durant son passage à la tête de l’institution, une bagatelle de quarante millions neuf-cent quarante mille (40 940 000 000) gourdes.La sœur de l’ancien Sénateur des Cayes, Jean Gabriel Fortuné a dilapidé les fonds publics en complicité avec le Directeur aux affaires Juridiques de la LEH de l’époque, en la personne de Jean Moïse Fortuné qui, de part sa fonction, était chargé de rédiger des contrats et d’autres actes juridiques pour le compte de l’ancienne Directrice. En revanche, l’ULCC recommande que l’action publique soit mise en mouvement contre Marie Margareth Fortuné et son frère Jean Moïse Fortuné pour détournement de biens publics et abus de fonction, entre autres.

LE FACTEUR HAÏTI, le 26 Août 2022._Le syndicat des employés de la Loterie de l’État Haïtien (SELEH) a déposé en date du 29 janvier 2021, une dénonciation auprès du Bureau de Lutte Contre la Corruption (ULCC) contre la mauvaise gestion de la Directrice Générale de la Loterie de L’État Haïti (LEH), Marie Margareth Fortuné Daudier.

En réponse à la démarche entreprise par les employés syndiqués, le Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), Me Hans Jacques Ludwig Joseph a mandaté une commission en vue d’enquêter sur les soupçons de corruption entourant la gestion de la Direction Générale de la LEH. En mission, les membres de ladite commission ont perquisitionné les locaux de l’institution à Pacot, Port-au-Prince. Par cette initiative, les enquêteurs ont saisi des documents indispensables et importants à la conduite de l’enquête.

Dans un rapport d’enquête, l’ULCC rappelle que les entreprises concessionnaires sont soumises au droit de concession et au droit d’exploitation des jeux. Droits pour lesquels, elles auront à payer 6 millions de gourdes pour chaque exercice fiscal.

Haïti-Gouvernance : Démission de Marie Margareth Fortuné
Marie Margareth Fortuné Daudier/ Crédit photo : LEH

Or, selon les investigations de l’ULCC, peut-on en lire, les contrats de concession signés par Marie Margareth Fortuné Daudier avec les entreprises exploitant les jeux de hasard prévoient le paiement de 6 millions de gourdes pour toute la durée de la concession.Ce qui constitue une grave violation de la législation en vigueur, a condamné l’institution de contrôle.

Au cours de l’enquête, l’Unité de Lutte Contre la Corruption dit avoir également comparé les numéros des chèques émis par rapport à ceux mentionnés dans les relevés bancaires du compte : 1660020522 de la Loterie de l’État Haïtien (LEH) à la Banque Nationale de Crédit (BNC).

Lire aussi  Haïti-Social : CEDEC sensibilise des jeunes à s'engager en faveur de leur communauté

Lors du contrôle, la décompte du nombre de chèques émis par les entreprises a donné un total de soixante-treize millions cinq cent soixante-douze mille deux cent cinquante (73 572 250) gourdes. Cependant, le montant soustrait sur le compte de la LEH à la BNC se chiffre à trente-deux millions six cent trente-deux mille deux cent cinquante ( 32 632 250) gourdes.

Haïti-Corruption : Marie Margareth Fortuné détourne plus de 40 millions de gourdes à la Loterie de l'État Haïtien, selon l'ULCC
Marie Margareth Fortuné Daudier lors d’une conférence de presse au ministère de la culture et de la communication/ Photo Mackendy Leblanc

En fait, ceci implique que la balance de quarante millions neuf-cent quarante mille (40 940 000 000) gourdes a été purement et simplement détournée par l’ancienne Directrice générale de la Loterie de l’État Haïtien, Marie Margareth Fortuné Daudier.

Plus loin, les enquêteurs de l’ULCC informent que les formulations des différents contrats conclus par la dame prouve qu’elle a été aidée dans ses manœuvres de corruption par un professionnel du droit. Pour preuve, les investigations de l’ULCC ont conduit aux Directeur aux affaires juridiques , Me Jean Moïse Fortuné, frère de Marie Margareth Fortuné. De part sa fonction, il a été chargé de la rédaction des contrats et d’autres actes juridiques pour le compte de la LEH en tant que complice en terme d’assistance.

Fort de tous ces actes de corruption, l’Unité de Lutte Contre la Corruption recommande que l’action publique soit mise en mouvement contre les nommés Marie Margareth Fortuné Daudier pour détournement de fonds publics et abus de fonction et Jean Moïse Fortuné pour complicité de détournement de fonds publics, fait prévenu et puni par la loi.

Haïti-Corruption : Marie Margareth Fortuné détourne plus de 40 millions de gourdes à la Loterie de l'État Haïtien, selon l'ULCC
Les employés de la Loterie de l’État haïtien ferment les portes de l’institution pour corruption/ Crédit photo : SELEH

En revanche, une campagne de recouvrement des dettes d’entreprises concessionnaires à la LEH, notamment celles qui avaient versé les 6 millions de gourdes pour toute la durée de leur contrat, doit aussi être lancée par l’actuelle Direction Générale de la boîte afin de compenser les pertes de 269 millions de gourdes occasionnées par la mauvaise gestion caractérisée de Marie Margareth Fortuné Daudier, a conclu le rapport d’enquête de 3 pages.

Aussi faut-il rappeler qu’en date du 20 Avril 2021, Marie Margareth Fortuné Daudier avait adressé une correspondance à l’ancien président de la République Jovenel Moïse, à travers laquelle elle lui a remis sa démission.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)