Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Criminalité : 78 policiers assassinés sous l’ère d’Ariel Henry

Des policiers haïtiens en action | © Google

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a publié le jeudi 26 Janvier 2023, un rapport d’enquête sur le nombre de policiers tués depuis la prise de fonction du Dr Ariel Henry comme Premier Ministre haïtien, soit le 20 juillet 2021, selon les chiffres avancés par les enquêteurs de cet organisme de droits de l’homme, 78 agents, à raison de 5 par mois, ont perdu la vie depuis que le médecin a pris les commandes du pays. La situation des policiers s’empire en ce début d’année 2023, où près de dix-huit (18) agents-tes de la PNH sont déjà victimes d’actes attentatoires à leur vie. Parmi eux, quatorze (14) ont été assassinés, deux (2) autres sont blessés par balles, alors que deux (2) autres sont portés disparus, selon le rapport.

LE FACTEUR HAÏTI, le 28 Janvier 2023._Au lendemain des attaques armées orchestrées le mercredi 25 Janvier 2023, par des membres du gang de Savien dénommé “baz gran grif” contre le Commissariat de Liancourt, dans l’Artibonite, ayant conduit à l’assassinat de 7 policiers policiers affectés à l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO), le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a publié un rapport d’enquête sur la quantité de policiers (ères) tués (es) depuis l’installation du Premier Ministre Ariel Henry à la Primature haïtienne.

Selon le RNDDH, ils sont au nombre de 78 parmi lesquels au moins 14 sont recensés au cours de ce mois de janvier 2023. Ajouter à cela, deux (2) blessés et deux disparus sont à déplorer, confirme le Réseau qui dénonce la dégradation évidente et accélérée de la situation sécuritaire générale du pays.

Les responsables du RNDDH s’indignent du fait que cette préoccupation est accentuée par le fait que les agents-tes de la Police Nationale d’Haïti (PNH), délaissés par les autorités étatiques, semblent constituer la cible privilégiée des bandits armés, à un moment où le président du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) fait aussi figure de la plus haute autorité exécutive du pays.

Pierre Espérance, Directeur Exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) / Crédit Photo : Internet

Dans son rapport, le RNDDH souligne que depuis l’ascension au pouvoir du premier ministre de facto Ariel HENRY, les bandits armés, renforcés par son gouvernement, devenus plus arrogants dans leur mode opératoire et élargissant chaque jour un peu plus, leur territoire, s’en prennent régulièrement
aux agents de la PNH.

“Qu’ils appartiennent à la police administrative ou qu’ils fassent partie des unités spécialisées de la PNH, qu’ils soient simples agents ou hauts responsables, qu’ils soient basés à Port-au-Prince ou dans n’importe quelle autre ville du pays : rien ne concoure à épargner la vie des policiers-ères du pays. Et, ceux et celles qui sont basés dans les différentes communes du
département de l’Ouest sont les plus exposés”, a fustigé le réseau qui estime que le président du CSPN, le premier ministre de facto Ariel HENRY ainsi que le directeur général de la PNH, le commissaire divisionnaire Frantz ELBE, sont responsables de chacune de ces soixante-dix-huit (78) vies perdues sous leur règne.

L’histoire retiendra qu’ils n’avaient jamais rien fait en vue de protéger et de préserver la vie de ces agents-tes qui avaient choisi de servir leur pays, selon le Réseau.

Le Premier Ministre Ariel Henry/ Crédit photo : Internet

En fin de compte, le RNDDH dit condamner avec la plus grande rigueur les assassinats en série des agents-tes de la PNH et tient à présenter ses profondes sympathies à l’institution policière tout entière, jetée en pâture par le premier ministre de facto Ariel HENRY, aux gangs armés qui bénéficient de sa
protection.

Voici la liste des policiers tués sous le gouvernement d’Ariel Henry à raison de 5 policiers par mois.

• Le 22 juillet 2021, Gabriel GUILLAUME, Inspecteur de Police, a été tué par balles à la Croix des Bouquets ;

• Le 26 juillet 2021, Wisley MEIDE alias Wisky a été assassiné à Duvivier ;

• Le 3 août 2021, le policier Jean CLAUDE a été tué par balles par des bandits armés ;

• Le 1er septembre 2021, le corps décapité de Daniel BLANC a été retrouvé à La Saline. Il a été enlevé le 30 août 2021 par des bandits ;

• Le 1er octobre 2021, Exil MICHELET, a été tué à Martissant ;

• Le 12 octobre 2021, Jocelyn JEAN-PHILIPPE a été assassiné au Cap-Haïtien ;

• Le 16 octobre 2021, Pierre Richard France ETIENNE a été assassiné à l’avenue Christophe ;

• Le 28 octobre 2021, Sergely CHAMPAGNE a été assassiné à Carrefour Marassa ;

• Le 30 octobre 2021, Obed JEAN BAPTISTE a été assassiné par balles à Pernier ;

• Le 20 novembre 2021, Fritz Gérald SANON a été assassiné par balles ;

• Le 11 décembre 2021, Waglet RESIGNAC, inspecteur divisionnaire, a été assassiné non loin de sa maison à Tabarre ;

• Le 12 décembre 2021, Jude Patiouco BRIMER a été assassiné à Pétion-ville, bloc Plaza 41 ;

• Le 16 décembre 2021, Jean Ketler NAU a été atteint de trois (3) balles à Delmas 32. Il est décédé peu après avoir été admis à l’hôpital ;
• Le 31 décembre 2021, David MICHEL a été tué à la Prison civile de la Croix-des-Bouquets ;

• Le 1er janvier 2022, Dan Jerry TOUSSAINT inspecteur divisionnaire, responsable du sous commissariat de Laboule a été assassiné à Fessard ;

• Le 19 janvier 2022, Jean Ismagne AUGUSTE a été assassiné à la Croix-des-Bouquets ;

• Le 29 janvier 2022, Jean Nickson SAVERDIEU, alias Sonn, inspecteur divisionnaire, a été assassiné à l’angle de l’Avenue Christophe et Lalue ;

• Le 30 janvier 2022, Diock Blada JOSEPH, a été assassiné alors qu’il se trouvait en poste au sous commissariat de Bon Repos ;

• Le 3 février 2022, Myflaure FRANCE, a été assassiné ;

• Le 5 février 2022, un policier a été tué lors d’une opération policière à Croix-des-bouquets ;

• Le 5 février 2022, Andrécite JEUDY a été tué à Bourdon ;

• Le 7 février 2022, un policier a été tué à Martissant ;

• Le 18 février 2022, le policier connu sous le sobriquet de Pipo a été enlevé puis décapité ;

• Le 23 février 2022, Dave PIERRE a été assassiné à Delmas 41 ;

• Le 25 février 2022, Maurice SYLAIN a été assassiné ;

• Le 1er mars 2022, Robert PLAISIMOND, commissaire principal, a été assassiné à Tabarre, zone entrée Eddy One ;

• Le 4 mars 2022, à Mariani, Markenson BONTEMPS a été forcé de descendre du véhicule de transport en commun à bord duquel il se trouvait. Il a été décapité ;

• Le 4 mars 2022, Attis Well CASTILLO a été abattu par des individus armés dans la zone de Duval. Il se trouvait à bord d’une motocyclette ;

• Le 8 mars 2022, Marc Miliann HENRY, a été enlevé chez lui puis assassiné. Son cadavre a été trainé dans les rues par les bandits armés ;

• Le 18 mars 2022, Davickson DESIR, a été assassiné à Carrefour ;

• Le 22 avril 2022, un policier a été assassiné et ses restes calcinés à la Croix-des-Missions ;

• Le 13 mai 2022, Alexander CHEVALIER, atteint de balles alors qu’il se trouvait au Carrefour Drouillard, a été transporté d’urgence à l’hôpital où il est décédé, peu après son admission ;

• Le 12 mai 2022, Guypson CELAN a été tué à Lamentin 54 ;

• Le 27 mai 2022, Ketcham ANEUS inspecteur de police, a été assassiné à la Croix-des-Bouquets ;

• Le 31 mai 2022, Luckson MISERE a été criblé de balle à Pernier ;

• Le 6 juin 2022, Jude SEMELUS a été assassiné à La Tremblay une localité de la Croix des Bouquets ;

• Le 15 juin 2022, Médard ROBERT, inspecteur divisionnaire, responsable du service de circulation à la Croix-des-Bouquets, a été assassiné à Carrefour Marasa ;

• Le 19 juin 2022, le policier connu sous le prénom de Réginald, blessé par balles le 17 juin 2022, alors qu’il se trouvait au sous-commissariat de Calvaire, est décédé à l’hôpital ;

• Le 26 juin 2022, Elco SAINT JUSTE, victime d’une attaque armée perpétrée à Bourdon le 8 juin 2022, est décédé dans un centre hospitalier ;

• Le 4 juillet 2022, un agent de la PNH qui assurait la sécurité du responsable de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National (USGPN), a été tué par balles ;

• Le 24 juillet 2022, Reginald LALEAU, inspecteur de police, a été assassiné à l’intérieur d’une église localisée à Meyer ;

• Le 28 juillet 2022, Antony DUMAS a été assassiné sur la route menant à Tibwadòm, non loin de Gros Morne ;

• Le 17 août 2022, Stenor DUMEZILE a été assassiné à Clercine, zone Carrefour Rita ;

• Le 21 août 2022, Elysée FELIX, blessé par balles à Savien, est décédé à l’hôpital ;

• Le 30 août 2022, Ramesès PIERRE a été assassiné au sous-commissariat de Savane Pistache, au haut de Carrefour Feuilles ;

• Le 5 septembre 2022, un policier a été assassiné. Il était en compagnie de deux (2) mécaniciens qui ont aussi perdu la vie ;

• Le 13 septembre 2022, trois (3) agents de la PNH ont été assassinés à Laboule 12. Il s’agit de : Abdias GALIOTTE, Octa PATRICK et de Roldy DESTINE ;

• Le 14 septembre 2022, Robinson LUBIN alias Tiga a été assassiné à Delmas 75 ;

• Le 17 septembre 2022, deux (2) agents de la PNH ont été assassiné à Saint-Marc ;

• Le 1er octobre 2022, Harold ALABRE a été tué à Tabarre, zone Eddy One. Son corps a été emporté par ses assassins ;

• Le 2 octobre 2022, Jude DESIR a été assassiné à Nazon par des individus armés non identifiés ;

• Le 18 octobre 2022, Bact EVANGELOT, commissaire principal, a été assassiné chez lui à Tapaj, localité de la Croix-des-Bouquets ;

• Le 29 octobre 2022, Therosmy BEAUDELAIRE a été assassiné à Mon Repos 44. Son corps a été calciné à Lamentin 52 ;

• Le 7 novembre 2022, un policier a été assassiné à la rue Lamarre, Pétion-ville. Il se trouvait à bord d’une motocyclette et rentrait chez lui ;

• Le 17 novembre 2022, Wilson PRESUME alias Soso a été assassiné à Savane Pistache ;

• Le 17 novembre 2022, un policier a été assassiné à Bon Repos, bloc Canaan ;

• Le 25 novembre 2022, Harington RIGAUD, commissaire divisionnaire et directeur de l’Académie Nationale de Police, a été assassiné sur la Route de Frères ;

• Le 2 décembre 2022, Lincoln BIEN-AIME a été assassiné à la Croix-des-Bouquets ;

• Le 11 décembre 2022, Nadège JOSEPH a été assassinée à Clercine 4, non loin des locaux de la direction générale de l’institution policière ;

• Le 19 décembre 2022, Roulls GOVIN a été assassiné à Delmas 31 ;

• Le 20 décembre 2022, Steevenson ST-LOUIS a été capturé par des bandits à l’angle des rues Pavée et du Peuple. Il a été assassiné.

Pour sa part, seulement pour l’année dernière (2022), le Syndicat National des Policiers Haïtiens (SYNAPOHA) dit recenser 53 policiers (ères) assassinés (es) par des membres de gangs.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)