Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Crise : Joseph Lambert et ses pairs font la leçon à Ariel Henry

Le Président du Sénat, Joseph Lambert

Le tiers du Sénat désapprouve la résolution du gouvernement autorisant le Premier Ministre Ariel Henry à demander à la communauté internationale d’envoyer des troupes militaires en Haïti pour faire face à la crise humanitaire. Dans un document publié le dimanche 9 octobre 2022, les 10 sénateurs invitent le chef du Gouvernement de faire retrait de cette décision et appellent les acteurs à poursuivre le dialogue afin de parvenir à une solution à la crise.

LE FACTEUR HAÏTI._le 10 octobre 2022._Les 10 Sénateurs du tiers du Sénat restant se disent contre toute idée de faire venir des militaires étrangers sur le sol d’Haïti.Ils expriment leur position à travers une résolution publiée le dimanche 9 octobre 2022 dont la copie a été acheminée à la rédaction de l’agence.

À travers ce document, les parlementaires pressent le Premier Ministre de facto, Ariel Henry de surseoir immédiatement sur l’exécution de la résolution du 7 octobre 2022.

Ces derniers appellent les forces politiques, économiques et sociales, d’accorder le bénéfice de l’urgence aux discussions en cours afin de dégager un consensus suffisant pour une sortie durable de la crise.

Aussi, Joseph Lambert et ses pairs sollicitent l’aide du protecteur du citoyen, Renan Hédouville afin de requérir l’expertise des principales organisations qui travaillent dans le secteur des droits humains en vue d’obtenir dès maintenant, des couloirs humanitaires garantissant la sortie du carburant dans les terminaux.

De plus, les occupants du tiers du Sénat interpellent le Premier Ministre d’accorder un sursis à la mise en oeuvre des nouveaux prix du carburant à la pompe pour soulager les petites bourses et les plus démunis.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)