Accueil POLITIQUE

Haïti-Crise : Le Mouvement « KDSL » prône un accord politique national inclusif

155

Présents en conférence de presse vendredi , les chefs de file du Mouvement baptisé  » Kan Desalin pou Solèy leve (KDSL) » et les signataires de « Ako Solèy Leve » ont fixé leur position sur la crise que confronte le pays. Lors de cette sortie médiatique , l’un des membres dudit Mouvement , le Docteur Harisson Ernest a plaidé en faveur de la fusion de tous les accords afin de parvenir à un « Accord politique national inclusif (APNI) pour un dénouement de la situation. À cet effet , ce groupe entend discuter avec les autres signataires et responsables des partis politiques et ceux de la société civile sur la nécessité de primer les intérêts d’Haïti.

LE FACTEUR HAÏTI , le 5 Février 2022._Les acteurs soco-politiques haïtiens multiplient les propositions en vue d’une solution à la crise aigüe qui perdure dans le pays depuis l’assassinat tragique du Président Jovenel Moïse. À l’approche du 7 février, ils ne savent à quel Saint se vouer pour remédier à la situation.

Pour tenter de trouver une porte de sortie , des groupes organisés ont signé pas mal d’accords tels que : Les accords « unitaire de Louisiane, MONTANA, PEN, 11 SEPTEMBRE et SOLÈY LEVE », entre autres. Cependant, de l’avis des membres du Mouvement « Kan Desalin pou Solèy Leve (KDSL) , aucun de ces accords signés n’a la solution unique à la crise haïtienne.

C’est dans cette optique des ces derniers de concert avec les signataires de l’accord « Solèy Leve », se sont présentés vendredi en conférence de presse , à Pétion-Ville pour fixer leur position. D’entrée, le Docteur Harisson Ernest dit militer pour la fusion de tous les acteurs en vogue pour arriver à un « ACCORD POLITIQUE NATIONAL INCLUSIF » comme alternative à la crise.

Pour y parvenir , ledit Mouvement par le biais du Dr Harisson Ernest confirme qu’il a déjà écrit les têtes pensentes des différents accords dont celui de Louisianne et a entamé des prises de contacts avec les responsables de partis politiques et des personnalités de la société civile à ce sujet. L’objectif est de sensibiliser les porteurs d’accords d’ici et d’ailleurs , sur la nécessité de s’unir autour d’un accord unitaire, a prôné le Docteur.

Haïti-Crise : Le Mouvement "KDSL" prône un accord politique national inclusif

En plus, M.Ernest invite les acteurs à ne pas minimiser aucune une initiative au profit d’une car, dit-il, la résolution à la crise doit se faire avec la participation de tous les Haïtiens , sans distinction aucune.

« Il faut éliminer tous les désaccords pour pencher sur les besoins de la population haïtienne. Les postes politiques ne devraient en aucun cas les seules préoccupations de quelqu’un ou de quelqu’une qui veut servir le pays », dénonce M. Ernest.

De son côté, Jacquelin Exantus , fer de lance de « Akò Solèy leve » , se dit favorable à une entente politique inclusive devant répondre aux exigence de la population à travers ses 9 points.

Aussi , dit-il, le pays doit avoir à sa tête un Président issu d’un comité de salut public pour mener l’action gouvernementale sans la présence d’un Premier Ministre.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)