Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Crise : Les délégations étrangères défilent à Port-au-Prince

181

Le Gouvernement canadien exprime ses préoccupations par rapport à la crise sécuritaire et humanitaire qui confronte Haïti.C’est dans cette optique que des officiels canadiens ont foulé le sol haïtien ce jeudi 27 Octobre 2022 avec pour mission d’évaluer. L’arrivée de la délégation à Port-au-Prince a été confirmée par les autorités d’Ottawa dans un communiqué de presse.

LE FACTEUR HAÏTI, le 27 Octobre 2022._Les délégations étrangères se défient à tour de rôle à Port-au-Prince afin d’échanger avec les acteurs socio-politiques et économiques du pays autour de la crise sécuritaire et humanitaire qui perdure en Haïti.

Après la venue la semaine écoulée des officiels américains, c’est autour du gouvernement canadien d’envoyer les siens.

En effet, dans un communiqué de presse, les autorités d’Ottawa ont confirmé l’arrivée, ce jeudi, à Port-au-Prince d’une délégation canadienne.

Elle est en Haïti «pour consulter les parties prenantes sur les options pour soutenir le peuple haïtien, trouver des solutions pour résoudre la crise humanitaire et l’insécurité, et comment le Canada peut contribuer à la réponse internationale», selon un communiqué publié par le gouvernement canadien.

Haïti-Crise : Les délégations étrangères défilent à Port-au-Prince
Sebastien Carriere, Ambassadeur du Canada en Haïti/ Photo : Radio Canada

«Le Canada et la communauté internationale sont disent alarmés par les actes de violence en Haïti, en particulier ceux qui visent les femmes et les filles », a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly.

La ministre rassurant que le Canada ne restera pas les bras croisés face aux exactions des gangs et les personnes qui les soutiennent. La Canadienne promet que son pays continuera à soutenir les Haïtiens qui respectent la loi pour mettre fin à la crise que traverse Haïti.

Les officiels du Canada débarquent au pays un jour après que des généraux canadiens et américains aient discuté de l’insécurité en Haïti et que des responsables haïtiens ont encouragé les deux pays plus tôt ce mois-ci à prendre l’initiative de former une prétendue force de frappe pour cibler les gangs, notamment ceux du G9 en famille et alliés qui bloquent le Terminal pétrolier de Varreux et pillent les installations de WINECO S.A.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)