Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Crise : Les lignes ne bougent toujours pas

253

Les signataires des accords Montana / PEN et les protagonistes du 11 septembre se sont rencontrés pour la 3ème fois le lundi 18 juillet 2022, autour de la crise chronique que connaît le pays.Une énième rencontre qui n’a rien donné comme résultat car, au terme des pourparlers, les violons ne se sont pas toujours accordés entre les forces en présence.

LE FACTEUR HAÏTI , le 20 juillet 2022._Selon les informations confiées à notre rédaction, la rencontre du lundi a échoué en raison du fait que les représentants des accords ne parlent pas le même  langage.

En effet, fidèles à leur position, les délégués du Montana / PEN continuent d’opter pour un franc dialogue bilatéral afin de doter le pays d’un gouvernement bicéphal composé d’un président et d’un Premier Ministre .

Une position mal vue par les chefs de file de l’accord du 11 Septembre qui militent pour des pourparlers multilatéraux ( incluant tous les secteurs vitaux du pays).

Haïti-Crise : Les lignes ne bougent toujours pas

À leur avis, il s’agit d’une décision sine qua non pour restaurer un climat de paix dans le pays, intervenir dans le social pour la tenue des prochaines élections afin de remettre les clés aux élus par le peuple. Dans le cas contraire, il n’y aura pas de président à la tête du pays, ont-ils soutenu comme le répète souvent le Premier Ministre Ariel Henry.

Comme alternative, les protagonistes de l’accord du 11 Septembre entendent soumettre un nouveau calendrier à tous les secteurs qui souhaitent prendre part aux prochains pourparlers, notamment leurs homologues de Montana/ PEN.Ce document sera porté sur l’ensemble de modifications qui devraient être effectuées dans la Constitution haïtienne.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)