Accueil POLITIQUE

Haïti-Crise : « Seul un consensus national sortira le pays du chaos », croit Fritz Alphonse Jean

186

Lors d’un point de presse donné le Samedi 5 Février 2022, à Pétion-Ville, le Président élu de l’Accord MONTANA, Fritz Alphonse, lance un appel au dialogue aux acteurs socio-politiques haïtiens. À l’approche du 7 Février, date qui marquera la fin du mandat constitutionnel du défunt Président Jovenel Moïse, l’économiste, également, ancien gouverneur de la Banque Centrale, croit que seul un Consensus national, sortira Haïti du chaos actuel.

LE FACTEUR HAÏTI, le 5 Février 2022._
Élu Président de l’Accord MONTANA, lors des élections organisées, le dimanche 30 janvier dernier, par le Conseil National de Transition (CNT), Fritz Alphonse Jean multiplie ses sorties médiatiques.

Ainsi, le samedi 05 février 2022, l’ancien Gouverneur de la Banque Centrale, lors d’un point de presse, se positionne de nouveau sur la « situation chaotique » du pays en prélude à la date du 7 Février 2022. En guise de solution à la crise, le président élu persiste et signe pour un Consensus plus large.

Pour y arriver, l’économiste lance un appel au dialogue à toutes les forces vives de la Nation en vue de résoudre les problèmes auxquels elle fait face, notamment l’insécurité qui pousse les jeunes à fuir le pays en bravant la forêt de Darìan pour rallier l’Amérique.

Haïti-Crise : "Seul un consensus national sortira le pays du chaos", croit Fritz Alphonse Jean
Fritz Alphonse Jean, Président élu de l’Accord Montana lors d’un point de presse à Pétion-Ville

Aussi, il exprime son indignation par rapport aux actes de banditisme qui deviennent normes dans le pays, entravant ainsi la bonne marche des institutions scolaires. Consterné, Fritz Alphonse Jean a partagé sa peine avec les familles victimes de ce banditisme ambiant.

M. Jean a de plus, dénoncé le fait que 29 ans sous le règne de la dictature et 36 ans où les ennemis d’Haïti n’ont pas faciliter la démocratie à s’y installer réellement. C’est la raison pour laquelle, s’alarme t-il, les compatriotes haïtiens tournent le dos au pays en quête d’un mieux être ailleurs.

Au terme de ce point de presse, l’élu de l’Accord de MONTANA a dressé le bilan de ses différentes activités depuis après sa victoire électorale du 30 janvier 2022.
Parmi ces activités, il cite; deux séances de travail avec les membres du Bureau de suivi de l’Accord de Montana autour des défis ainsi que des dispositions à prendre pour résoudre la crise.

Haïti-Crise : "Seul un consensus national sortira le pays du chaos", croit Fritz Alphonse Jean
À l’approche du 7 Février 2022, Fritz Alphonse Jean plaide en faveur d’un Consensus national pour résoudre la crise

Ensuite, il a échangé avec le Premier Ministre désigné, Steven Irvenson Benoît, dans le cadre des concertations sur les méthodes de travail pour diriger le gouvernement de transition.

Il a aussi réalisé des ateliers de discussion avec des structures organisées autour d’une vision commune sur la crise.

Et, enfin, le Président élu dit aussi avoir entamé des pourparlers avec des franges de la Communauté Internationales ainsi que des entités socio-politiques hors de Port-au-Prince afin de dégager, ensemble, une vraie alternative à la crise, et ce, sur la base d’un franc dialogue, a conclu Fritz Alphonse Jean.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)