Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Crise : Vendredi « noir » à Saint-Marc

1032

Des individus armés ont attaqué, vandalisé, pillé puis incendié ce vendredi 16 Septembre 2022, le bureau de l’Office National d’assurance Vieillesse (ONA), celui de la Digicel ainsi qu’un entrepôt de vente de carburant à Saint-Marc.En plus, ils ont saccagé le bureau de l’Autorité Portuaire National (APN) de la Cité Nissage Saget.Ils ont semé la terreur de la ville après avoir reçu 3 millions de gourdes d’hommes politiques du Département de l’Artibonite, selon un haut gradé qui se confie à notre rédaction.

LE FACTEUR HAÏTI, le 16 Septembre 2022._Toutes les activités ont été paralysées ce vendredi 16 Septembre 2022, à Saint-Marc, dans le département de l’Artibonite.Cette paralysie totale est le résultat d’une nouvelle journée de mobilisation contre le mauvais agissement du gouvernement en place.

Selon des informations rapportées à la rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI, Haïti a connu un « vendredi noir » en raison des violences engendrées par des individus armés qui plombent la ville.

Haïti-Crise : Vendredi "noir" à Saint-Marc

Au cours de cette journée, on a saccagé, pillé puis incendié le bureau de l’Office National d’Assurance Vieillesse (ONA) suivie de la succursale de la compagnie de télécommunication, Digicel implantés dans la ville. Ajouter à celà, un dépôt de vente de carburant a connu le même sort.Le véhicule du propriétaire est emporté par les flammes.

Ces institutions ne sont pas les seules à être mises à genou par des « fauteurs de troubles » dans la Cité Nissage Saget. Des informations parvenues à notre rédaction confirment que l’espace logeant le bureau de l’Autorité Portuaire Nationale (APN) de Saint-Marc a été pillé puis vandalisé.À la seule différence, il n’a pas été incendié.

Un fonctionnaire de l’État contacté depuis la ville de Saint-Marc a déclaré que les individus ont posé tous ces actes aux ordres et à la solde des hommes politiques regroupant d’anciens Députés et Sénateurs de l’Artibonite.

Haïti-Crise : Vendredi "noir" à Saint-Marc
L’ONA de Saint-Marc en feu/ Capture d’une vidéo

« Ces ennemis du peuple haïtien ont distribué hier jeudi environ 3 millions de gourdes aux jeunes en leur fournissant d’armes et de munitions pour empirer la situation des couches défavorisées », se désole t-il.

Non loin de Saint-Mar, soit aux Gonaïves, les pillages se poursuivent jusqu’à la fin de la journée. Un bureau de la Digicel installé sur la Route des Dattes ainsi que celui de l’UNOPS ont été eux-aussi pillés.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)