Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Culture : Djakout #1 écarte l’un de ses chanteurs

La formation musicale haïtienne “Djakout #1” a décidé de mettre fin à la collaboration qu’elle avait eue avec l’un de ses musiciens.Il s’agit de Jean Yves Toussaint. L’information a été confirmée par le staff managerial du jazz à travers un communiqué de presse paru ce lundi 16 Mai 2022, arguant que cette séparation fait suite à une “inconformité aux règles internes de l’institution” de la part du concerné.

LE FACTEUR HAÏTI, le 16 Mai 2022._Jean Yves Toussaint ne fait plus partie de la formation musicale haïtienne Djakout #1. Le chanteur a été écarté par le staff managerial du jazz, selon un communiqué publié ce lundi 16 mai.

Selon ledit communiqué, Djakout #1 s’est séparé du musicien en question pour “comportements incompatibles aux règles internes” de cette formation musicale.

À en croire aux écrits des responsables de Djakout #1, cette séparation survient suite aux informations pertinentes dont le staff a des preuves à propos d’une interview que Jean Yves Toussaint avait accordée la semaine dernière à un média en ligne. Lors de cet entretien, l’artiste y allait jusqu’à élaborer sur son statut au sein du groupe, a déploré le staff managerial de Djakout#1.

En plus, a rapporté le communiqué, Jean Yves a même modifié son nom d’artiste sur les réseaux sociaux, supprimant par la même occasion, “Djakout #1”, comme pour démontrer qu’il s’est détaché de cette formation musicale, s’est fâché le staff.

Avec plus de 25 ans d’expérience dans l’Industrie Musicale Haïtienne (HMI), nous ne voulions pas prendre de décision à la hate. À présent, il ne fait aucun doute que Jean Yves est un talentieux chanteur qui a un bel avenir devant lui. Malheusement, sa façon d’agir est “incompatible” avec le mode de fonctionnement du groupe. Ainsi, nous avons décidé de nous séparer de lui. Toutefois, nous restions toujours reconnaissants envers lui pour tout ce qu’il a apporté au groupe durant son passage et nous tenons à le remercier grandement”, lit-on dans le communiqué.

“La raison et l’objectivité doivent être toujours primées et le manque de maturité”, a rappelé le staff managerial de Djakout #1 à Jean Yves.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)