Accueil CULTURE

Haïti-Culture : Stan fait chanter les cœurs avec son nouveau hit « Black and White »

356

Le chanteur Stan fait raviver les cœur de ses milliers de fans avec son nouvel Extended Play, titré « Black and White ». Les amoureux de la musique ont de quoi exprimer leurs sentiments.Selon le lead vocal de « Evazyon Mizik », son album BLCKNWHT c’est de la poésie à chaque morceau.

LE FACTEUR HAÏTI, le 15 Août 2022._ Stan qui s’était confié à notre rédaction a déclaré que son EP est composé de sept (7) musiques à travers lesquelles il exprime sa joie, ses déceptions et également son désir de vivre l’amour malgré tout [..]

D’abord, « Yeswa« , c’est le texte dans lequel il exprime sa tristesse après s’être trompé. De longues années après, il continue à souffrir. Dans son duo avec D-fi, l’amour donne place à la haine et tout ce qui lui reste c’est que des rimes pour écrire un poème triste, explique t-il.

Ensuite, « Pa dim sorry« : là, il décrit qu’on ne peut pas faire du mal à quelqu’un d’une manière émotionnelle tout en pensant qu’un simple « je suis désolé » peut tout arranger.

« Zonbi » : il parle de ces coeurs meurtris qui, après une rupture, n’ont plus la force d’aimer à nouveau et se limite à passer seulement une nuit avec une autre.

« Mw pare » : il déclare être prêt à affronter l’amour malgré vents et marées. Un texte bien rimé. À souligner que cette vidéo a eu plus de vue sur youtube avec plus de 150000 vues.

« Dènye lanmou » : C’est en duo avec Jo-J, jeune chanteuse qui a attiré l’attention des internautes avec sa voix d’or dans son titre « leve kanpe », pour ne citer que ces titres qu’il a interprété ce morceau.Ils ont lié leur voix pour déclarer une flamme intense de l’amour réel et éternel.

Stan définit la vie de bien des amoureux, « on nous brise le cœur, en pensant qu’ un je suis désolé peut tout arranger sans prendre conscience des séquences que ça engendre. Ce qui nous rend froid et distant avec la peur d’être déçu à nouveau.Un jour vient où l’on se sent près à nouveau à aimer en rencontrant une personne qui nous fait tomber encore amoureux rien qu’avec un sourire, et souhaite que cette personne soit la dernière à prendre sa place dans nos cœurs tout en promettant de l’aimer à jamais ».

Au final, l’amour finit par guérir les blessures de l’amour.

Stan est un artiste qui a débuté sa carrière en 2010. « Black and White » n’est pas son premier enregistrement.Son parcours reste élogieux et on peut dire qu’il est l’un des meilleurs chanteurs RNB de sa génération. Une fois encore, Stan nous prouve que ce n’est pas que les femmes qui peuvent aimer et être trahi (es). Les hommes également ont un cœur qui peut aimer et souffrir, et qui reste toujours prêt à aimer à nouveau.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)