Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Des gangs emportent 7 véhicules et des matériels des juges au Palais de justice de Port-au-Prince

239

La Fondation Je Klere (FJKL) a communiqué ce mardi 14 juin, le bilan provisoire de l’attaque armée perpétrée le vendredi 10 juin 2022, par le gang de village de Dieu contre les locaux du Palais de justice de Port-au-Prince. Lors de la prise de possession de l’espace, les bandits sont répartis avec 7 véhicules dont deux (2) appartenant au Parquet de Port-au-Prince, deux à la PNH et les autres appartenant à des Magistrats, selon l’organisme des droits humains. D’autres appareils électriques des Parquetiers ont connu le même sort, peut-on en lire.

LE FACTEUR HAÏTI, le 14 juin 2022._Des membres du gang de Village de Dieu identifié sous le nom de la « Base 5 Secondes » ont attaqué dans l’après-midi du vendredi 10 juin 2022, les locaux du Palais de Justice de Port-au-Prince, logé au Bicentenaire. Au cours de leur invasion spectaculaire, ils ont pris possession de l’espace sous les yeux grands ouverts des agents de la police nationale d’Haïti (PNH).

Quatre jours après cette démonstration de force des bandits, la Fondation Je Klere a publié le mardi 14 juin 2022, son bilan partiel autour des faits.

Selon la FJKL, une personne en est sortie blessée par balles.Toutefois, l’organisation de défense des droits humains n’a pas révélé l’identité de la victime ni la fonction qu’elle occupe.

Haïti : Des gangs emportent 7 véhicules et des matériels des juges au Palais de justice de Port-au-Prince

Hormis la personne atteinte de projectiles, sept (7) véhicules ont été emportés par les bandits, écritvent les enquêteurs du FJKL. Ils précisent que parmi les 7 véhicules, deux (2) appartiennent au Parquet de Port-au-Prince, deux à la Police Nationale d’Haïti (PNH), alors que les 3 autres sont pour des Magistrats.

Aussi, les Ordinateurs, Bureaux, Chaises, Climatiseurs, installés aux carrés des juges et
Parquetiers ont tous été emportés par les malfrats, selon la Fondation Je Klere.

Haïti : Des gangs emportent 7 véhicules et des matériels des juges au Palais de justice de Port-au-Prince

« Sans faire de lien pour l’instant, la FJKL dite noter que ces évènements se sont produits au moment où des Magistrats du Parquet interrogeaient six prévenus de la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP) impliqués, selon un rapport du Bureau des Affaires Financières et Économiques (BAFE), dans des actes de corruption à la PNH (encaissement de chèques de policiers qui ont abandonné leurs postes pendant des années et utilisation des cartes de
débit de ces policiers).

Les prévenus concernés par cette affaire sont :
Julien VICTOR Directeur de la Prison Civile de Port-au-Prince (Pénitencier National) ; Herold JEAN, policier ; Simone Maxime Irlan JEAN, comptable en chef de la DAP ; Le vénérable Joseph Daniel ROMELUS, employé civil de la DAP ; Valerie ELCEA, employée civile de la DAP ; Roger BRUTUS, employé civil de la DAP, ont été tous par la suite rendus aux autorités de Police et ont retrouvé leurs lieux d’incarcération, toujours selon l’institution.

Haïti : Des gangs emportent 7 véhicules et des matériels des juges au Palais de justice de Port-au-Prince

De ce fait, la FJKL enjoint les Forces de Police et les Forces Armées d’Haïti de tout entreprendre pour déloger les bandits du local du Palais de justice et du bâtiment du CTPEA, protéger les archives du tribunal, récupérer les biens de l’État et des Magistrats en possession des bandits et à rétablir les Magistrats assis et debout dans leurs bureaux.

« Il n’est pas acceptable que le bâtiment du Palais de justice soit utilisé éventuellement par les bandits comme cachette pour les personnes kidnappées ou lieu de torture », crie t-elle

En revanche, la Fondation Je Klere (FJKL), réclame, enfin, aux autorités de l’État les mesures appropriées pour respecter et faire respecter les droits à la vie, à la sécurité, à la tranquillité publique, à la paix publique, au déplacement, en un mot, pour la restauration de l’État de Droit.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)