Accueil DROITS HUMAINS

Haïti-Droits Humains : Une structure sociale s’engage à lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles

129

Seize (16) jours d’activisme ont été lancés contre les violences dont subissent les femmes et les filles dans les quartiers défavorisés du pays. L’initiative est l’œuvre de la structure baptisée « Komite pwoteksyon timoun Site Letènèl » (KPTSL) de concert avec la communauté internationale. En ouverture de ces 16 jours une journée de sensibilisation au profit d’une centaine de jeunes vivant des zones telles que Martissant et de Carrefour feuilles, entre autres, a été réalisés par les initiateurs.

LE FACTEUR HAÏTI, le 10 Décembre 2022._ Lors du lancement, le directeur exécutif du KPTSL, Emmanuel Camille a déclaré que cette journée de sensibilisation rentre dans le cadre des 16 jours d’activisme dont l’objectif est de prévenir et d’éliminer les violences faites aux femmes et aux filles basées sur le Genre » (VBG).

Il dit militer pour le respect des droits des femmes. Pour y arriver, il encourage les autorités haïtiennes et à la communauté internationale d’intervenir en urgence afin de lutter contre la violence dans les zones prises en otages par les gangs.

Quant au responsable des droits de l’homme pour les Nations-Unies en Haïti, Arnaud Royer, dit réitérer son appel à la protection des femmes.

De ce fait, le Défenseur des droits humains invite tous les secteurs vitaux du pays à jouer leur rôle jusqu’à l’éradication de ce fléau avec le support des Nations-Unies.

Lancés le 25 novembre à l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, les 16 jours d »activisme prennent fin ce 10 décembre 2022, date marquant la Journée des Droits de l’Homme.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)