Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Économie : Le SYNAPOHA réclame un ajustement de salaire mensuel de 50 mille gourdes pour les policiers

Des policiers à l'œuvre à Pétion-Ville/ Crédit photo : LE FACTEUR HAÏTI

Le syndicat National des Policiers Haïtiens (SYNAPOHA) appelle le gouvernement à ajuster le salaire des policiers de Grade Agent I jusqu’à 50 mille gourdes par mois. Les policiers syndiqués ont fait cette recommandation suite à la décision de l’équipe gouvernementale de maintenir sa décision d’augmenter les prix des produits pétroliers sur le marché national.Une révision à la hausse qui, selon la structure syndicale, aura une affection sur le prix des produits de première nécessité ainsi qu’une variation du coût de la vie, alors que les policiers reçoivent toujours et encore le même salaire.

LE FACTEUR HAÏTI, le 10 Novembre 2022._Dans un communiqué publié ce jeudi, le syndicat National des Policiers Haïtiens ( SYNAPOHA) dit juger nécessaire pour que le salaire des policiers soit ajusté.

Une telle démarche, selon le Comité Central dudit Syndicat, permettra aux agents de faire face à la cherté de la vie.

De ce fait, le SYNAPOHA recommande aux autorités gouvernementales de fixer, d’abord, à trente mille gourdes (30.000 HT) minimum la carte de débit des policiers.

Haïti-Économie : Le SYNAPOHA réclame un ajustement de salaire mensuel de 50 mille gourdes pour les policiers

Ensuite, la structure syndicale opte pour un ajustement de salaire mensuel pour la catégorie des policiers de grade Agent I de Cinquante mille gourdes minimum (50.000 HT).

Fort de ces recommandations, les policiers syndiqués invitent tous leurs frères d’armes de tout grade à travers les dix départements géographiques du pays à s’unir d’une seule voix avec le SYNAPOHA à travers des démarches utiles pour exiger l’État Central de prendre en considération leurs revendications jugées légitimes.

Lire aussi  Haïti : Un policier tué et un autre blessé dans des combats armés à Mariani

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)