Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Éducation : Des syndicalistes réclament une enquête autour de la gestion du responsable du PNCS dans le Nord

196

Djail Aimable Covsry, responsable d’antenne du Programme national de cantines scolaires (PNCS) dans le Nord, est accusé dans le détournement de produits alimentaires destinés aux établissements scolaires dans ledit département.Ce dernier a aussi autorisé la justice à émettre des mandats illégaux contre des employés qui critiquent son mode de fonctionnement. Fort de ces accusations, des syndicalistes sollicitent une enquête autour de sa gestion.

LE FACTEUR HAÏTI, le 24 juin 2022._Une délégation composée des membres du syndicat du personnel du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (SPEMENFP) et du comité pour le renforcement et la restructuration du PNCS (CORRE-PNCS) s’était rendue dans le Département du Nord du 19 au 21 juin 2019. Cette visite avait pour objectif de recueillir des informations sur la gestion de Djail Aimable Covsry, responsable d’antenne du Programme national de cantines scolaires (PNCS) dans le Nord.

C’est aussi l’occasion pour les syndicalistes de mieux s’informer sur des actes arbitraires dont sont victimes des employés de cette antenne, selon Léo Junior.

De passage, les syndicalistes ont rapporté que certains employés font l’objet de mandats illégaux émis par la justice aux ordres et aux frais de Djail Aimable Covsry. D’autres ont été victimes de bastonnade et d’arrestations arbitraires, notamment une femme enceinte.

Pour mettre fin à ces actes malhonnêtes, Léo Junior invite la justice à annuler les mandats émis à l’encontre de ces personnes à afin qu’elles regagnent leur lieu de travail.

Haïti-Éducation : Des syndicalistes réclament une enquête autour de la gestion du responsable du PNCS dans le Nord

Du haut de ces malversations, Djail Aimable Covsry est soupçonné dans le détournement de produits alimentaires envoyés aux établissements scolaires du département Nord.

Selon des membres de la délégation, des directeurs d’écoles ont confié qu’au cours des années passés, ils n’ont pas reçu de nourritures pour les élèves. Leurs déclarations ont été soutenues par le Conseiller du Regroupement des Directeurs d’Écoles Nationales D’Haiti (REDIENHA), Désinor Guyel.

Ce dernier souligne, par ailleurs, que depuis l’arrivée de Djina Guillet Delatour à la tête de l’institution, de nombreux efforts ont été déployés et les établissements scolaires sont alimentés dans le Nord.

Cependant, la Coordonnatrice du PNCS Djina Guillet Delatour a adressé à plusieurs reprises des correspondances à Djail Aimable Covsry lui demandant de fournir des rapports allant d’octobre 2016 à mars 2022. Incapable de faire son rapport, il n’a pas répondu aux correspondances.

Haïti-Éducation : Des syndicalistes réclament une enquête autour de la gestion du responsable du PNCS dans le Nord

En revanche, le syndicat du personnel du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (SPEMENFP) et du comité pour le renforcement et la restructuration du PNCS (CORRE-PNCS) demandent à la Coordinatrice du PNCS et l’ULCC d’ouvrir une enquête sur la gestion du responsable afin que la lumière soit faite sur les accusations de corruption contre lui.

Plus loin, ils réclament le remplacement définitif de Djail Aimable Covsry pour que les employés de l’antenne du PNCS ainsi que les Directeurs d’écoles dudit département travaillent dans la tranquilité.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)