Accueil CRIMINALITÉ

Haïti : Félix Badio Joseph a soudoyé les gardes du corps de Jovenel Moïse à hauteur de 80 000 USD

Identifié comme étant le « cerveau présumé » de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, Félix Badio Joseph, en caval depuis le 7 juillet 2021, a été arrêté par la police, le jeudi 19 Octobre 2023, à Pétion-Ville. Après son arrestation, le média américain « The New York Times » dans un article, a fait des révélations liant l’implication de Badio dans le crime, notamment l’octroi de 80 000 mille dollars aux agents de sécurité de Jovenel Moïse pour qu’ils disparaissent le soir de l’opération.

LE FACTEUR HAÏTI, le 20 Octobre 2023._ Vingt-Sept (27) mois après l’assassinat du Président Jovenel, survenu le 7 juillet 2021, en son domicile privé à Pèlerin 5 (Pétion-Ville, Ouest) , l’un des suspects clés dans le crime a été mis sous les verrous. Il n’est autre que Félix Badio Joseph.

L’ancien cadre du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) a été appréhendé par la police au moment où il faisait des emplettes dans un supermarché de Pétion-Ville. Suivant de très près les mises à jour autour du magnicide du Président, le journal américain « The New York Times » qui a relayé l’arrestation de Felix Badio Joseph, a aussi fait des révélations relatives à son implication dans le complot.

Selon le média New Yorkais, les hommes armés , notamment les ex-militaires colombiens et d’Haïtiano-américains arrêtés quelques heures après le meurtre, ont déclaré aux autorités que Félix Badio Joseph leur avait donné l’ordre d’exécution. Badio leur a d’abord dit « d’arrêter » le Président, ont-ils lâché mais, ensuite il (Badio) a « modifié » son projet d’assassinat quelques jours avant l’opération, a déclaré le chef de la police colombienne quelques jours après l’assassinat, a rapporté le « Times ».

Haïti : Félix Badio Joseph a soudoyé les gardes du corps de Jovenel Moïse à hauteur de 80 000 USD

« Badio est si central dans l’affaire de l’assassinat, non pas parce qu’il en a probablement été le cerveau ultime, mais parce qu’il semble être l’un des très rares individus qui auraient pu réellement savoir ce qui se passait réellement et qui d’autre était impliqué. », a déclaré Jake Johnston, un expert d’Haïti au Center for Economic and Policy Research de Washington », a écrit le média.

Lire aussi  Assassinat de Jovenel Moïse : Inculpé dans le crime, Léon Charles quitte son poste à l'OEA

M. Johnston a affirmé que les preuves indiquent que M. Badio était impliqué dans presque tous les aspects du complot d’assassinat. « Il pourrait très bien être le lien clé qui relie l’affaire américaine en cours, qui jusqu’à présent a été étroitement concentrée sur ceux ayant des liens avec la Floride, avec des acteurs puissants en Haïti qui sont jusqu’ici restés cachés », a-t-il ajouté.

Haïti : Félix Badio Joseph a soudoyé les gardes du corps de Jovenel Moïse à hauteur de 80 000 USD

« The New York Times » écrit detenir des messages WhatsApp qu’il a consultés indiquant que Badio était en contact avec certains des conspirateurs présumés la nuit du meurtre. Il était également présent à la maison de transit où les Colombiens se sont rassemblés pour recevoir des armes avant de se rendre en convoi à la résidence du président, selon le rapport de la police haïtienne, qui qualifie M. Badio de « cerveau » et de « chef d’orchestre ».

Selon le même rapport qui est en grande partie, une compilation de déclarations de divers suspects, Badio avait payé 80 000 dollarsaméricains aux gardes du Président pour qu’ils disparaissent la nuit du meurtre, facilitant ainsi la tâche aux mercenaires.

Haïti : Félix Badio Joseph a soudoyé les gardes du corps de Jovenel Moïse à hauteur de 80 000 USD

Le « Times » a aussi révélé que Badio qui a travaillé au Ministère de la Justice, a été revoqué en mai 2021 d’une unité anti-corruption pour avoir sollicité un pot-de-vin de 30 000 dollars en échange de sa promesse de libérer de prison un homme accusé d’être impliqué dans le meurtre d’un journaliste de radio.

Actuellement detenu à la Direction Centrale de la police Judiciaire (DCJP), Félix Badio Joseph pourrait être transporté par avion vers les États-Unis dans les jours ou semaines à venir où pas moins de 11 autres personnes impliquées dans le coup sont écroués.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)