Accueil SÉCURITÉ

Haïti : Fixation d’une date limite pour le déploiement de la force multinationale !

1400
Bbpdcw4qhjaqbhupmqaip57bcq
Les premiers militaires kényans sont arrivés le samedi 12 novembre à Goma. (Photo by ALEXIS HUGUET / AFP) ©AFP or licensors

Au terme de la rencontre de planification déroulée à Washington, aux États-Unis, du 12 au 14 Février 2024, les autorités haïtiennes, américaines et kenyanes ont fixé une date limite pour le déploiement de la Mission de Soutien à la Sécurité (MSS) en Haïti. Cependant, celle-ci est gardée secret!

LE FACTEUR HAÏTI, le 14 Février 2024._Les pourparlers devant aboutir au déploiement en Haïti de la Mission de Soutien à la Sécurité (MSS) se poursuivent.C’est dans cette optique qu’une rencontre de planification sur la venue de ladite Mission s’est déroulée les 12, 13 et 14 février 2024, à Washington, aux États-Unis.

À cette rencontre ont pris part, entre autres, les délégations haïtiennes et kenyanes, sous la houlette des Sous Secrétaires et Secrétaires d’État Américains.

Celle d’Haïti, dirigée par la ministre ai de la Justice et de la Sécurité publique, Emmelie Prophète Milcé, était composée du Directeur général a.i de la Police Nationale d’Haïti, Frantz Elbé, des Inspecteurs généraux Frédéric Leconte, Jackson Hilaire, Francène Moreau, alors que celle du Kenya avait 14 représentants du Gouvernement, emmenée par M. Joseph Boinnet.

Fb Img 1707971182546
Prise de photos entre les membres des Délégations haïtiennes, américaines et Kenyanes ( photo : Ministère de la Communication)

Lors du déroulement de la rencontre, les méthodes d’opération de la mission, la logistique, la conformité, la surveillance, les équipements qui seront nécessaires et les questions portant sur les droits humains, ont été abordés entre les participants.

Les pourparlers entre les parties prenantes ont été clôturés avec les propos de la Sous Secrétaire d’État aux Affaires politiques, Victoria Nuland. Au final, les acteurs de cette rencontre, sans la dévoiler, ont fixé une date limite pour l’arrivée en Haïti de la mission de soutien à la Police Nationale d’Haiti pour y rétablir la sécurité, dans un communiqué publié par le Gouvernement.

Bbpdcw4qhjaqbhupmqaip57bcq
Les premiers militaires kényans sont arrivés le samedi 12 novembre à Goma. (Photo by ALEXIS HUGUET / AFP) ©AFP or licensors

Aussi déclare t-il, qu’il y avait eu des « discussions intenses » pour mettre un protocole d’accord en conformité avec la législation des deux pays et qu’une décision finale sur le texte devrait intervenir en début de semaine prochaine ainsi que sa signature par les deux parties.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)