Accueil CRIMINALITÉ

Haïti : Frantz Elbé a subi la loi de la tornade des gangs qui incendient sa résidence

Img 6520
Les bandits amés troublent le sommeil de Frantz Elbé, Directeur Général a.i de la Police Nationale d'Haïti (PNH) / Photo : PNH

Des bandits armés ont attaqué, pillé puis incendié le jeudi 14 Mars 2024, la résidence du Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti,Frantz Elbé, construite à Santo 17, dans la Commune de Croix-des-Bouquets. Une information confirmée par la rédaction du journal auprès d’un membre du Gouvernement démissionnaire. Au moment de l’attaque, le #1 de la PNH n’était pas présent car, il avait déjà fui son domicile pour insécurité.

LE FACTEUR HAÏTI, le 14 Mars 2024._ Après avoir incendié ou pris le contrôle de plusieurs sous-commissariats dans le Département de l’Ouest et attaqué les deux plus grands centres carcéraux du pays, les bandits continuent d’imposer leur loi dans le pays.

La dernière victime en date est le Directeur Général a.i de la Police haïtienne, Frantz Elbé. En effet, sa résidence privée sise à Santo 17, un quartier de la Commune de Croix-des-Bouquets, a été attaquée, pillée puis incendiée par des bandits armés, dans l’après-midi du 14 mars 2024.

La rédaction du journal en Ligne LE FACTEUR HAÏTI a pu confirme la nouvelle auprès d’un officiel du Gouvernement démissionnaire joint au téléphone. La résidence de ce dernier construite aussi à Croix-des-Bouquets est dans le viseur des gangs, nous confie t-il, lors de cet entretien téléphonique.

« Effectivement, je suis informé de l’incendie de la résidence du Commandant en chef de la Police à Santo 17 », nous déclare le membre du Gouvernement defacto.

Ses déclarations ont été soutenues par le Syndicat National des Policiers Haïtiens ( SYNAPOHA) sur son contre X.

Lire aussi  Haïti-Insécurité : Le CNSCA dénonce l'inaction des autorités haïtiennes et s'en prend à la communauté internationale

Cependant, au moment de l’incursion des gangsters, le Directeur Général a.i de la PNH n’était dans sa résidence qu’il a déjà fuite pour insécurité, avons-nous appris d’une source policière contactée par l’agence.

L’attaque contre le domicile du Commandant en Chef de la Police intervient quelques jours après l’annonce faite par les membres de la coalition de gangs « Viv Ansanm», manifestant leur volonté d’ attaquer les maisons des hauts dignitaires de l’État. Toutefois, cette attaque n’a pas encore été revendiquée par ces derniers.

Frantz Elbé qui avait décrété , en 2023, l’ opération « Tornade » dont les résultats ont été mitigés, a subi de plein fouet les effets du tourbillon des gangs armés qui ne lui auront pas donné le sommeil facile, ce jeudi soir.

LE FACTEUR HAÏTI / Domond Willington