Accueil CRIMINALITÉ

Haïti-Insécurité : Au moins 30 morts jonchent les parages du Pénitencier National

1238
Fb Img 1709494370334
Un prisonnier s'allonge sur la cour de la prison civile de Port-au-Prince ( Crédit Photo : Ralph Tedy Eurol)

Pas moins de 30 corps jonchent les parages de la prison civile de Port-au-Prince, le dimanche 3 Mars 2024, selon une décompte de notre confrère Ralph Tedy Erol qui s’était rendu sur les lieux. Ces personnes dont les tenues vestimentaires laissent présager que bon nombres sont des détenus qui ont tenté de s’évader de leurs cellules, ont été découvertes au lendemain de l’attaque que des bandits armés ont orchestrée contre le plus grand centre carcéral du pays.

LE FACTEUR HAÏTI, le 3 Mars 2024._La Capitale haïtiene, a été le samedi 2 mars 2024, le théâtre d’un chaos d’affrontements entre bandits armés et Policiers. En effet, comme préssenti, les gangs armés ont passé à l’acte et ont attaqué le plus grand centre carcéral du pays où sont gardés les bandits les plus notoires.

Suite à cette attaque , plus de 3000 prisonniers se sont évadés dont plusieurs arrêtés pour crimes et autres assassinats.

Fb Img 1709494384784
Un déténu fait signe de vie depuis sa cellule ( Crédit Photo : Ralph Tedy Erol )

Dans la foulée, au moins 30 corps ont été retrouvés dans les parages du pénitencier national, selon une décompte approximative du photojournaliste Ralph Tedy Erol.

Leurs tenues vestimentaires laissent présager que bon nombres sont des détenus qui ont tenté de s’évader durant les affrontements entre la police et les bandits.

Fb Img 1709494370334
Un prisonnier s’allonge sur la cour de la prison civile de Port-au-Prince ( Crédit Photo : Ralph Tedy Erol)

Rappelons que malgré le chaos qui règne depuis 3 jours dans la capitale et les exactions des groupes armés, l’armée n’a toujours pas été mobilisée et la prison civile est abandonnée par la police à date.

LE FACTEUR HAÏTI ( LFH) / Domond Willington