Accueil CRIMINALITÉ

Haïti-Insécurité : Garry Conille lance un ultimatum aux gangs armés à son retour des États-Unis

Il appelle les gangs armés à déposer les armes et à reconnaître l'autorité de l'État | © KRL

Le Premier Ministre Garry Conille est de retour en Haïti après sa première visite officielle de 9 jours aux États-Unis afin de rencontrer des responsables de certaines institutions financières internationales. Lors d’un point de presse donné au salon diplomatique de l’Aéroport international Toussaint Louverture, il a scruté les retombées positives de son voyage. Il en a profité pour signifier aux gangs qu’ils ont un délai très limité pour déposer les armes.

Le FACTEUR HAÏTI , le 6 Juillet 2024._Après avoir manifesté son intention , lors d’une interview à RFI, de dialoguer avec les gangs armés qui défient l’autorité de l’État à condition qu’ils déposent les armes et reconnaissent l’autorité de l’État, le Premier Ministre Garry Conille a tourné sa veste.

De retour en Haïti le samedi 6 Juillet 2014, après son voyage officiel à Washington, aux États-Unis, le chef du Gouvernement de Transition, a averti les gangs armés qui refusent de déposer les armes.

Haïti-Insécurité : Garry Conille lance un ultimatum aux gangs armés à son retour des États-Unis
Le Premier Ministre haïtien, Garry Conille dresse le bilan de son voyage aux États-Unis | © KRL

« L’État ne va pas indéfiniment attendre que les gangs déposent les armes », a-t-il lâché d’un ton ferme, ajoutant « que les groupes armés ont un temps limité pour plier aux ordres des autorités de l’État ».

La déclaration du Premier Ministre Garry Conille, en guise d’être un ultimatum, est également une réponse à un éventuel dialogue sollicité la semaine écoulée par le chef de gang Jimmy Chérisier alias « Barbecue », également chef de file de la coalition « Viv ansanm » après le début du déploiement des troupes kenyanes à Port-au-Prince.

Lire aussi  Haïti : La Mission Intégrante pour la Jeunesse haïtienne exhorte le Premier Ministre Garry Conille à intégrer les Jeunes dans les sphères de l'État
Haïti-Insécurité : Garry Conille lance un ultimatum aux gangs armés à son retour des États-Unis
Il appelle les gangs armés à déposer les armes et à reconnaître l’autorité de l’État | © KRL

Le locataire de la Primature a aussi évoqué la nécessité et l’urgence de rendre justice aux familles victimes des gangs.

« Une réparation en leur faveur est indispensable », a-t-il déclaré.

Telemmglpict000369405741 17097432190080 Trans Nvbqzqnjv4bqltbvrz2jsngn6huu Sw4mas Uyg44at75vysheuslvg
Jimmy Chérisier, Chef de gang du G-9 et la coalition « Viv ansanm » ( Crédit Photo : LE MONDE)

À rappeler que lors de son investiture suivie de son installation comme Premier Ministre d’Haïti, Garry Conille avait persisté et signé que « retablir la sécurité dans le pays sous l’emprise des bandits armés» est la priorité première de son Gouvernement.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)