Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Insécurité : La Banque Mondiale ferme ses portes et évacue son personnel

2873

Fermeture du Bureau de la Banque Mondiale en Haïti pour une période de 30 jours. Dans une note verbale, les responsables de l’institution précise que cette décision a été prise en raison de la détérioration de la crise sécuritaire et humanitaire aiguë provoquée par le blocage du Terminal pétrolier de Varreux qui paralyse le pays est effectif depuis le vendredi 14 Octobre 2022.

LE FACTEUR HAÏTI, le 19 Octobre 2022._L’insécurité qui sévit en Haïti chasse la Banque Mondiale de ses locaux à Pétion-Ville.

L’annonce a été faite dans une déclaration verbale daté du 18 Octobre 2022.

« En raison de la détérioration de la crise sécuritaire et humanitaire aiguë provoquée par le blocage du Terminal pétrolier de Varreux entraînant la paralysie du pays, le personnel du Bureau a été évacué en dehors du pays. En conséquence de quoi, le Bureau de la Banque Mondiale en Haïti est temporairement fermé pour une période de 30 jours à compter du 14 Octobre », ont écrit les responsables de l’institution financière.

En revanche, la note a précisé que Laurent Msellati continue d’assumer à distance, ses fonctions de Responsable des Opérations de la Banque Mondiale en Haïti et que l’équipe du pays s’est organisé pour la poursuite de la mise en œuvre du programme.

Pour finir, le Représentant des Opérations de la Banque Mondiale a déclaré que « cette note verbale n’appelle pas de réponse », peut-on en lire.

Malgré l’appel du pays lancé par les missions diplomatiques accréditées en Haïti, suppliant le gang « G-9 en famille et alliés » à débloquer le Terminal Varreux afin de créer un couloir humanitaire pour faciliter la distribution du carburant, la coalition de gangs campe sur ses positions. Au lieu de lâcher prise, ils s’illustrent dans le vol de produits pétroliers stockés au sein des installations du site.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)