Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Installation d’un nouveau Directeur Exécutif à l’hôpital Général pour un dégel de la crise sanitaire!

883

Installation le vendredi 10 Mars 2023, du Dr Jude Milcé aux commandes de la Direction Exécutive de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH).Il remplace à ce poste le Dr Jessie Colimon Adrien. Le Dr Jude Milcé prend fonction au moment où le plus grand centre hospitalier du pays est en crise, en raison de la grève illimitée lancée par les médecins résidents.Ces derniers réclament un ajustement de frais de fonctionnement ainsi que de meilleurs conditions de travail, entre autres.

LE FACTEUR HAÏTI, le 10 Mars 2023._Les médecins résidents de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH) sont en grève depuis le 22 Décembre 2022, paralysant ainsi toutes les activités au sein de l’institution. Ils revendiquent de meilleurs conditions de travail, notamment des matériaux intrants ainsi qu’une amélioration dans la distribution du courant électrique afin de soigner les malades.

En plus, les grévistes pressent les autorités sanitaires dont le ministre de la Santé Publique et de la population, le Dr Alix Larsen à ajuster leur frais de fonctionnement évalué aujourd’hui à 12500 gourdes.

Deux mois et demi après, aucune solution n’est envisagée afin de satisfaire les revendications des protestataires.

Dans l’intervalle, les médecins résidents avaient réalisé plusieurs mouvements de rues à l’instar du 6 Février 2023 pour cracher leur ras-le-bol et exposer leurs griefs aux autorités concernées. Malgré, elles ont fait la sourde oreille.

En revanche, pour apaiser le mouvement et entamer des pourparlers en vue de lever la grève qui a trop perduré, un nouveau Directeur Exécutif a été installé le vendredi 10 Mars 2023, au sein dudit hôpital.

Il s’agit du Dr Jude Milcé. Ce dernier a pris fonctions en remplacement du Dr Jessie Colimon Adrien qui occupait le poste depuis plusieurs années.

Lors de son installation, le nouveau Directeur Exécutif de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH) promet de faire œuvre qui vaille pour tenter de redorer le blason de l’institution sanitaire pour soulager la douleur des patients.

Á rappeler que pour permettre à la mairie de Port-au-Prince de réaliser son carnaval communal, le gouvernement d’Ariel Henry avait décaissé en sa faveur un montant de 15 millions de gourdes. Or, le plus grand centre hospitalier du pays n’avait reçu un centime même pour aménager la salle d’urgence aux fins de recevoir les carnavaliers blessés.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)