Accueil ACTUALITÉS

Haïti : La police enquête sur les circonstances de l’assassinat des 3 policiers à Laboule 12

651

Trois (3) policiers dont les noms sont Patrick Octa ( 25ème) , Roldy Destiné ( 28ème) et Abdias Galliote (29ème) promotion, ont été assassinés le mardi 13 Septembre 2022, à Laboule 12, plus précisément dans la localité de Fessard. Les hommes armés faisant partie du gang dénommé « TI Makak » revendiquent le triple meurtre. En effet, dans une note, la Direction Générale de la police nationale d’Haïti (DG-PNH) informe qu’une enquête est ouverte autour des circonstances entourant les crimes.

LE FACTEUR HAÏTI, le 14 Septembre 2022._Des membres du gang connu sous l’appellation « Ti Makak », opérant à Laboule 12, dans la commune de Pétion-Ville (Ouest), ont assassiné mardi, à Fessard, trois policiers.

Ils répondent aux noms de Patrick Octa, Roldy Destiné et Abdias Galliote.Les victimes sont issues respectivement de la 25ème, 28ème et 29ème promotion de la Police Nationale d’Haïti (PNH), selon une source policière.

Dans une courte vidéo qu’ils avaient diffusée le même jour, les gangs exposaient les cadavres des trois (3) agents abattus accompagnés de plusieurs armes qui étaient en leur possession.

Haïti : La police enquête sur les circonstances de l'assassinat des 3 policiers à Laboule 12

Depuis, les doutes planent sur les circonstances entourant l’exécution de ces derniers. Si certaines rumeurs laisseraient croire qu’ils ont été tués dans le cadre une « opération anti-gang », d’autres révèleraient qu’ils s’étaient engagés dans le cadres des travaux personnels dans la zone.

Afin d’élucider les circonstances entourant cet acte odieux et répugnant, la Direction Générale de la police nationale d’Haïti (DG-PNH), dans un communiqué publié le mercredi 14 Septembre 2022, a informé qu’une enquête est déjà ouverte sur ce dossier.

L’institution policière, à travers ledit communiqué, dit condamner ce triple assassinat et adresser ses sympathies aux familles des victimes.Toujours est-il, la police nationale d’Haïti dit aussi renouvelle sa détermination à lutter contre tous les gangs dictant leur loi sur le territoire national, a t-elle conclu.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)