Accueil CRIMINALITÉ

Haïti : La prison civile de femmes de Cabaret contrôlée par des bandits armés

542
Le bâtiment logeant les prisonnières à Cabaret, à Titanyen/ Crédit Photo : Google

Des bandits armés occupent le mardi 30 Janvier 2024, la prison civile de femmes de Cabaret.Ce centre carcéral a été abandonné depuis plusieurs mois après que les detenues aient été transférées à Delmas 33.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Janvier 2024._Des bandits armés ont pris possession de la prison civile de Cabaret destinée aux femmes en contravention avec la loi.

Ils l’ont prise d’assaut le mardi 30 Janvier 2024, confirme le journal en ligne LE FACTEUR HAÏTI auprès d’une source bien informée.

À rappeler qu’elle ne compte aucune prisonnière car, ces dernières sont pour l’instant écrouées au CERMICOL, à Delmas 33, en Mai 2023, en raison de la détérioration du climat sécuritaire à Cabaret.

30356782498 A2c4a71a49 B
Le bâtiment logeant les prisonnières à Cabaret, à Titanyen/ Crédit Photo : Google

Les bandits s’installent en tout quiétude à l’intérieur de l’espace après que les agents de sécurité du bâtiment aient abandonné leurs postes face aux menaces des gangsters.

Cette irrruption des bandits au sein de ce centre carcéral fait suite à une note vocale publiée récemment par le chef de gang de Canaan, le nommé Jeff Larose, à travers laquelle il avait conseillé aux habitants de cette zone de s’approvisionner en aliments et d’autres produits, car il dit envisager de bloquer bientôt l’accès à quiconque dans la zone.

Img 20240130 Wa2442
Des bandits armés prennent possession de la prison civile de femmes à Cabaret ( Photo : Anonymat)

Après avoir mis sous leur emprise la prison civile de femmes à Cabaret, les bandits manifestent leur volonté d’envahir ce mardi soir, le bourg (centre-ville) de l’Arcahaie. Une annonce qui provoque de la peur chez les Archelois (es). Ainsi, de nombreuses familles commencent à quitter la ville.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)