Accueil SOCIÉTÉ

Haïti : Lancement des activités d’alimentation scolaire du projet d’Agriculture Résiliente pour la Sécurité Alimentaire

74
Participation du Minstre Nesmy Manigat à la cérémonie/ Photo : LFH

Les activités d’alimentation scolaire du projet d’Agriculture Résiliente pour la Sécurité Alimentaire (PARSA) ont été lancées officiellement le mercredi 29 Octobre 2023, à Pétion-Ville. Ce projet visant le renforcement des capacités pour soutenir l’accès des bénéficiaires aux aliments nutritifs, touchera 100 000 élèves fréquentant 400 écoles soutenues par le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Il est financé à hauteur de 152 millions de dollars américains, selon les instances concernées.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Novembre 2023._ C’est à l’hôtel Karibe Convention Center qu’a lieu le mercredi 29 Novembre 2023, la cérémonie de lancement de « l’activité d’alimentation scolaire et de renforcement des capacités pour soutenir l’accès des bénéficiaires du projet à des aliments nutritifs » dans le cadre du Projet d’Agriculture Résiliente pour la Sécurité Alimentaire (PARSA).

L’évènement a lieu en présence de Jean-Martin Bauer, Directeur Pays, Programme Alimentaire Mondial en Haïti, Laurent Msellati, Représentant de la Banque Mondiale en Haïti, Nesmy Manigat et Brédy Charlot, respectivement ministres de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle et de l’Agriculture, des resources naturelles et du developpement rural ainsi que Djina Guillet Delatour, Coordonnatrice Générale du Programme National de Cantines Scolaires (PNCS), entre autres personnalités.

Djina Guillet Delatour, Coordonnatrice Générale du Programme National de Cantines Scolaires (PNCS) / Photo : LFH

Le projet a pour objectif de soutenir l’accès des bénéficiaires du projet à des aliments nutritifs, accroître la production agricole intelligente sur le plan climatique et nutritionnel, promouvoir l’accès à des aliments nutritifs et accroître la production agricole intelligente sur le plan climatique et nutritionnel dans les zones touchées par les tremblements de terre, gestion du projet, suivi et évaluation et études ainsi que le composante d’intervention d’urgence contingente (CERC).

Il coûte environ 152 millions de dollars américains (102 millions du projet parent et 50 millions Fonds additionnels), alors que sa durée d’exécution est de 36 mois et s’étendra sur les départements le Centre, les Nippes, le Sud et la Grand ’Anse.

Il est important de souligner que le Programme National de Cantines Scolaires (PNCS) n’est concerné pas par la gestion de l’argent dans le cadre de ce projet. L’institution exercera seulement son rôle de contrôle sur les produits alimentaires destinés aux élèves bénéficiaires des Départements concernés.

Vue partielle de la cérémonie/ photo : LFH

Ainsi, plus de 100 000 élèves par année scolaire bénéficient d’accès à des aliments nutritifs via le Programme de Cantines Scolaires basé sur les achats locaux (20,554,560 USD) au cours des années académiques 2022-2023 et 2023-2024, ont fait savoir les chefs de file.

Toujours est-il, les mêmes écoles seront ciblées les deux années du projet. Il est estimé que 25% des bénéficiaires de la deuxième année seront nouveaux dû aux nouveaux entrants en préscolaires et en première année du primaire. Sur ce, le nombre de bénéficiaire unique s’élève à 125,000 sur les deux ans, comme indiqué dans le plan de mise en œuvre du programme.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)