Accueil CRIMINALITÉ

Haïti : Le chef de gang « Izo » est responsable de 1 035 cas de violences sexuelles en 2022, selon les États-Unis

1349

Le Département du Trésor Américain a entériné des sanctions le vendredi 8 Décembre 2023 contre quatre (4) chefs de gangs haïtiens. Ces caïds sont identifiés sous les noms de Johnson André « Izo » , Renel Destina  (Ti Lapli ), Vitel’homme Innocent et Wilson Joseph  (Lanmò san jou), respectivement les chefs de gangs de : « 5 Secondes, Grand Ravine, Kraze Baryé et 400 Mawozo». Parmi eux, le nommé « Izo » est accusé par les États-Unis d’être responsable de 1 035 cas de violences sexuelles en 2022, en Haïti.

LE FACTEUR HAÏTI, le 9 Décembre 2023._Quatre noms de criminels haïtiens ont été ajoutés à la liste des personnalités sanctionnées par les États-Unis, à travers le Département du Trésor Américain. Il s’agit des chefs de gangs notoires : Johnson André « Izo » , Renel Destina  (Ti Lapli ), Vitel’homme Innocent et Wilson Joseph  (Lanmò san jou).

Ils sont à tour de rôle chefs de file des organisations criminelles dénommées « 5 Secondes, Grand Ravine, Kraze Baryé et 400 Mawozo ». Les autorités américaines ont passé à l’action à l’aide d’un communiqué publié le vendredi 8 Décembre 2023, à l’occasion de la commémoration du 75ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

À travers ledit communiqué, le Département du Trésor Américain a rappelé que le chef de gang Johnson André dit «Izo » est recherché par la Police Nationale d’Haïti pour assassinat, enlèvement contre rançon, détention illégale d’armes à feu, détournement de camions de marchandises et association de malfaiteurs, entre autres.

Toujours selon les autorités américaines, « Izo » et sa bande ont été identifiés par les survivants comme étant directement responsables de 1 035 cas documentés de violences sexuelles seulement en 2022.

À son tour, Renel Destina dit « Ti Lapli », présenté par le Département du Trésor Américian comme un allié clé d « Izo », est accusé de commettre des enlèvements ainsi que des meurtres, des vols, des viols, des pillages et des incendies de résidences et des attaques continues contre des policiers haïtiens.

Chef de gang de Grand-Ravine, « Ti Lapli » a également été inculpé de prise d’otages par le ministère américain de la Justice pour l’enlèvement de citoyens américains contre rançon en février 2021, selon les États-Unis.

Quant à Vitelhomme Innocent et Wilson Joseph dont le nom de gangster est « Lanmò san jou » ont tous deux été inculpés par la justice des États-Unis pour leur rôle dans l’enlèvement à main armée de citoyens américains en Haïti, en octobre 2022. En revanche, le Département d’État américain a émis des offres de récompense allant jusqu’à 2 millions de dollars pour les informations ayant conduit à l’arrestation et/ou à la condamnation du chef de gang de Torcelle.

Les hommes armés des 400 Mawozo, le gang armé opérant à Croix-des-Bouquets/ Crédit photo : Internet

Outre, la vente de sa tête à coût de millions, Vitelhomme a été ajouté le 15 Novembre 2023, à la liste des 10 fugitifs les plus recherchés du FBI.

En ce qui concerne « Lanmò san jou » ,chef de gang des « 400 mawozo » de Croix-des-Bouquets, les États-Unis avaient offert en 2022, jusqu’à un million de dollars à quiconque détenir des informations ayant conduit à son arrestation et/ou à sa condamnation, a rappelé le Département du Trésor américain, dans le communiqué publié à travers lequel il confirme des sanctions contre les 4 caïds.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)