Accueil SÉCURITÉ

Haïti : Le Conseil présidentiel de transition promet 12 500 emplois à travers l’assainissement de Port-au-Prince

Les déchets s'empilent et dégagent des odeurs nauséabondes aux nez des Agents exécutifs intérimaires/ © Google

Le Conseil Présidentiel de Transition (CPT) a annoncé pour bientôt une vaste campagne de nettoyage de rues de la Capitale haïtienne et de ses environs.La décision a été prise à la suite d’une réunion de travail entre le Conseiller Presidentiel, Leslie Voltaire avec une délégation d’agents exécutifs intérimaires de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et le Directeur Général du Service national de gestion de résidus solides (SNGRS). L’opération génèrera 12 500 emplois, selon la structure présidentielle.

LE FACTEUR HAÏTI, le 20 Mai 2024._Vers le lancement d’une opération d’assainissement visant le ramassage d’ordures à travers les rues de Port-au-Prince, la Capitale d’Haïti et de ses environs.C’est le Conseil Présidentiel de Transition (CPT) qui en a fait l’annonce à travers un communiqué publié sur son compte X.

C’est pourquoi, l’Architecte Leslie Voltaire, au nom du Conseil Presidentiel de Transition, s’est entretenu le lundi 20 Mai 2024, avec une délégation de Maires intérimaires de la région métropolitaine de Port-au-Prince dont Nice Simon ainsi que le Directeur Général du SNGRS.

Les discussions ont porté sur les difficultés rencontrées par les parties impliquées dans le processus de nettoyage des rues de la Capitale et d’autres zones avoisinantes.

Le Conseil Présidentiel de Transition songe à assenir Port-au-Prince / © CPT

Pour réussir l’opération de ramassage d’ordures, le Conseil Présidentiel de Transition a informé que la Police et l’Armée d’Haïti seront mobilisées à cet effet, afin de garantir la sécurité des opérateurs du Ministère Des Travaux publics, Transport et Communication (MTPTC) et ceux du Service national de gestion de résidus solides (SNGRS) ainsi que les agents des mairies.

Le projet d’assainissement aura des retombées positives et bénéfiques pour la population. Ainsi, il vise à protéger la santé des résidents de Port-au-Prince, à réduire les risques et désastres lors des périodes cycloniques et permetrre à la 1ère ville d’Haïti de redorer son blason en matière de beauté et de propreté, entre autres.

Port-au-Prince et ses environs croule sous des tas d’immondices , alors que les marchands (e) étalent leurs produits sous des déchets / © Google

Sur le plan économique, le Conseil Présidentiel promet  à travers l’opération, 12 500 emplois dont 2500 de manière directe et 10 000 autres indirectement, selon le communiqué publié.

Tout cela devrait aboutir à la création d’un climat politique afin de rendre fonctionnelle l’administration publique après la désignation d’un Premier Ministre pour la formation du prochain Gouvernement de Transition, souhaite la structure présidentielle.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)