Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Le Kenya prêt à prendre la tête d’une force multinationale

953
Des policies Kenyans à l'œuvre | © Google

Le Ministre kenyan des affaires étrangères, Alfred Mutua a déclaré ce vendredi 29 juillet 2023, que le Gouvernement du pays est prêt à diriger une force multinationale en Haïti. L’idée est de déployer un contingent de 1 000 policiers pour aider à former et à aider la police haïtienne à rétablir la normalité dans le pays et à protéger les installations stratégiques, a t-il fait savoir.

LE FACTEUR HAÏTI, le 29 juillet 2023._Dans ses récentes sorties, le Premier Ministre Ariel Henry avait déclaré avoir reformulé auprès du Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, la demande de son Gouvernement relative au déploiement d’une force multinationale en Haïti afin d’aider la police nationale dans sa lutte contre les gangs.

Après plusieurs réunions sur la situation d’Haïti, le Conseil de Sécurité de l’ONU avait voté en date du 14 juillet 2023, une résolution autorisant l’envoi d’une force armée spécialisée non-onusienne en Haïti, avait confirmé le chef du Gouvernement en revenant du Sommet UE- CELAC organisé en Belgique.

Environ trois semaine après le vote, le Kenya se positionne. En effet, ce vendredi 29 juillet 2023, le Ministre kenyan des affaires étrangères, Alfred Mutua confirme que son pays est prêt à diriger une force multinationale en Haïti en renfort à la police haïtienne dans la lutte sans merci enclenchée contre les gangs qui défient l’autorité de l’État.

Alfred Mutua, ministre des affaires étrangères du Kenya | © Google

«À la demande du Groupe des Nations des Amis d’Haïti, le Kenya a accepté d’envisager positivement de diriger une force multinationale en Haïti. L’engagement du Kenya est de déployer un contingent de 1 000 policiers pour aider à former et à aider la police haïtienne à rétablir la normalité dans le pays et à protéger les installations stratégiques », a déclaré Alfred Mutua, via un communiqué.

Le chancelier kenyan poursuit en affirmant que le Kenya se tient aux côtés des personnes d’ascendance africaine à travers le monde, y compris celles des Caraïbes, et s’aligne sur la politique de l’Union africaine en matière de diaspora et sur notre propre engagement en faveur du panafricanisme, et dans ce cas de « récupération de la traversée de l’Atlantique ».

Des policies Kenyans à l’œuvre | © Google

Selon le Ministre des affaires étrangères, Alfred Mutua, le déploiement proposé par le Kenya se concrétisera une fois qu’un mandat du Conseil de sécurité de l’ONU aura été obtenu et que d’autres processus constitutionnels kenyans auront été entrepris. De ce fait, une mission d’évaluation par une équipe spéciale de la police kenyane est prévue dans les prochaines semaines.Cette évaluation informera et guidera le mandat et les exigences opérationnelles de la Mission, a t-il précisé dans le communiqué.

À rappeler que lors de sa participation au « Sommet pour un nouveau pacte financier mondial » , le Premier Ministre Ariel Henry avait rencontré le jeudi 22 juin 2023, à Paris, en France, le Président du Kenya, M. William Ruto sur les possibilités d’accompagnement des forces de sécurité haïtiennes dans différents domaines.

Le Premier Ministre haïtien, Ariel Henry Et le Président du Kenya, William Ruto | © Primature haïtienne

« J’ai eu aujourd’hui, en marge du Sommet, à Paris, une fructueuse et très prometteuse rencontre avec le Président du Kenya, M. @WilliamSRuto. Les discussions ont porté essentiellement sur les possibilités d’accompagnement des forces de sécurité haïtiennes dans différents domaines », avait twitté le Premier Ministre Ariel Henry.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)