Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Le Parti Politique « EN AVANT » opte pour un « SOMMET POLITIQUE » pour un dégel de la crise

227

En conférence de presse le jeudi 12 Janvier 2023, le coordonnateur national du parti polique « EN AVANT, Jerry Tardieu a encouragé les acteurs haïtiens à initié un « Sommet Politique » comme alternative à la crise pluri-dimentionnelle qui perdure dans le pays. Par cette initiative, les protagonistes auront à mettre le cap sur la bonne gouvernance, la sécurité, les élections et la Constitution, entre autres, de l’avis de l’ancien Député de Pétion-Ville.

LE FACTEUR HAÏTI, le 13 Janvier 2023._Les responsables de la structure politique baptisée « EN AVANT » se montrent préoccupés par la crise socio-politique, économique, humanitaire et sécuritaire qui secoue le pays. C’est le cas de son Coordonnateur National, Jerry Tardieu.

L’ancien Député de Pétion-Ville, Commune du Département de l’Ouest d’Haïti s’était presenté hier Jeudi 12 Janvier, en conférence afin de s’en prononcer.D’entrée, il a responsabilisé les autorités au plus haut niveau de l’État de tous les maux du pays qui, 13 années après le passage du séisme du 12 Janvier, n’ont rien fait pour reconstruire les institutions publiques endommagées pour mettre le pays sur de bons rails.

Malgré tout, Jerry Tardieu a félicité certains acteurs socio-politiques et économiques haïtiens qui, au delà de leur divergence, multiplient les alternatives pour tenter de résoudre la crise dans laquelle patague Haïti. Cependant, il s’en est pris à certains membres signataires des accords Montana et 21 Décembre qui, dénonce t-il, complotent afin d’accoucher de manière partisane un Consensus National pour une transition inclusive et des élections transparentes.

Haïti : Le Parti Politique "EN AVANT" opte pour un "SOMMET POLITIQUE'' pour un dégel de la crise
L’ancien Député Jerry Tardieu/ CP : Facebook

De l’avis de l’ancien élu, seul un vrai consensus honnête entre les acteurs peut sortir le pays du chaos actuel.

En guise de proposition, l’ex-parlementaire prône un sommet politique comme point de départ d’un vrai dialogue national sur les solutions aux différents problèmes du pays.

Ce Sommet Politique devrait miser sur la bonne gouvernance, la sécurité, les élections et la Constitution, entre autres, encourage le leader d’En Avant. Pour y parvenir, il se dit farorable à un nouveau gouvernement mono ou bien bicéphal avec personnalités crédibles ainsi que la formation d’un Haut Conseil de Transition (HCT) pour la réalisation d’élections libres, crédibles, hônnetes et démocratiques sans oublier la réforme Constitutionnelle.

Avant tout, il faut qu’il y ait de la sécurité dans le pays, souhaite l’ancien Député.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)