Accueil EDUCATION

Haïti : Le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti dénonce la création illégale du « Conseil de gestion de l’EDSEG »

786

Les responsables de l’École de droit et des sciences économiques des Gonaïves (EDSEG) ont pris la décision de créer une structure connue sous le nom de : « Conseil de Gestion de l’École de Droit et des Sciences économiques des Gonaïves ». En réaction , le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti , dans une note publiée le 22 janvier 2022 , a dénoncé cette décision de ces derniers et y voit une démarche jugée « illégale » , car dirigeants de l’EDSEG ne font pas la différence entre une entité académique et un comptoir d’affaires, regrette le Rectorat.

Le Facteur Haïti, le 22 janvier 2022._Le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti (REUEH) a publié une note de presse à travers laquelle il dit apprendre avec tristesse la création d’une structure au sein de l’École de Droit et des Sciences Économiques des Gonaïves (EDSEG) dénommée « Conseil de Gestion de l’École de droit et des sciences économiques des Gonaïves »!

Après avoir créé cette entité que le Rectorat juge « illégale , les responsables de l’EDSEG ont publié , le 15 janvier 2022 , une note au nom de ladite structure confirmant pour les gens inscrits et retenus qu’ils ont jusqu’au 15 février pour verser les frais annuels de 4000 gourdes exigés par le Conseil.

Cependant , quiconque ne respectant pas ce délai fixé , aura à payer 5000 gourdes, et, le cas échéant , ils perdront leur place , a critiqué le RECTORAT, regrettant du fait que les dirigeants de l’EDSEG ne font pas la différence entre une entité académique et un comptoir d’affaires , selon la note.

Haïti : Le Rectorat de l'Université d'État d'Haïti dénonce la création illégale du "Conseil de gestion de l'EDSEG"

En revanche , le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti tient à souligner que de telles pratiques de tarifs qui changent en fonction de la date de paiement très usitées pour des spectacles ne cadrent nullement avec une entité académique, encore moins à l’UEH. Elles sont d’autant plus préoccupantes que les frais réclamés ne seront pas versés au compte bancaire régulier de l’École et que les documents académiques délivrés aux étudiants n’auront aucune valeur, prévient l’institution.

Tout en dénonçant l’existence de cette structure , le Rectorat a laissé entendre qu « il demeure entendu que l’utilisation du nom de l’UEH pour coiffer cette note ne peut être que frauduleuse.Aussi , elle traduit avec encore plus d’acuité la poursuite de la descente aux enfers vertigineuse que connait l’École de Droit et des Sciences Économiques des Gonaïves , autrefois si prestigieuse. Et, enfin, elle confirme en tout cas les doutes exprimés par le Rectorat sur la véritable nature de cette entité et les transformations douloureuses qu’elle a connues durant ces dernières années », se fâchent les dirigeant du REUEH.

Enfin de compte , le Rectorat lance une mise en garde aux postulants ciblés par la note , à leurs parents et à toutes les personnes concernées et leur demande d’être vigilants en la circonstance , peut-on en lire.

Le Facteur Haïti (LFH)