Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Littérature : Bilan des activités réalisées par la Bibliothèque Georges Castera du Limbé pour l’année 2022

Le directeur du grand festival itinéraire Livres en Liberté, Clément II BENOIT a dressé un bilan globalement positif pour les éditions de l’année 2022. Émotion, éblouissement, l’opérateur culturel expérimenté vise un avenir solidifié pour cette fête du livre organisé par la Bibliothèque Georges Castera du Limbé.

LE FACTEUR HAÏTI, le 31 Décembre 2022._Pour lui, l’année qui vient de s’achever était un succès pour les festival : «Si on part du principe que la lecture est une fête, il y a eu de très beaux moments cette année».

En dépit des aléas liés au phénomène de l’insécurité Clément II BENOIT a organisé une pléiade d’édition dans le pays et une édition en Afrique. Affluence en hausse, bénéfice en vue et visibilité internationale accrue, Clément II Benoît a donné toute son énergie et son savoir faire au service de toute une génération. Son objectif à la tête du festival ; donner les livres en partage.

Durant l’année 2022 les lecteurs n’auront pas pu y échapper. Les éditions qui sont organisé à Saint-Marc, l’’Estere, Gonaives, Montrouis, Marchand, Verrettes, Desunes, Cameroun, Cap-Haitien, Quartier-Morin, Limonade, Trou-du-Nord ont animé les participants autant qu’ils ont suscité d’intérêt dans le pays et dans le monde. La richesse de la programmation durant cette année a soulevé de l’enthousiasme. Le festival a vécu une année en or grâce à la pléiade de vedettes qui se sont entraidées et ont fait briller la littérature durant toute l’année 2022.

Clément II BENOIT, Directeur fondateur
Bibliothèque Georges Castera du Limbé

« L’année 2022 a été une année très difficile en dépit de la situation socio- politique d’Haïti, quand il y a une crise dans le pays ça a une conséquence direct sur l’institution culturelle vu que la BGCL vit grâce à ses membres d’honneur qui sont éparpillés un peu partout en Haïti et à l’étranger », a déclaré à la rédaction Clément II Benoît .

Selon Clement II BENOIT l’année 2022 n’a pas été une année facile. « L’insécurité qui règne à Martissant a beaucoup d’impact sur notre festival. Nous voulons organiser beaucoup d’édition dans le Sud cette année mais malheureusement ».

Au cours du mois de février 2022 la ville de Saint-Marc a accueilli la 63e édition de Livres en Liberté avec un chiffre 10,000 visiteurs. l’Estère, Gonaïves, Montrouis, Dessalines, Verrettes, Desdunes ont marqué plus d’un dans la métropole du Nord. Après le Cap-Haïtien Livres en Liberté a été au Quartier Morin, Limonade, Trou-du-Nord.

Le Cameroun, pour sa part a accueilli la 70e édition du festival du 26 au 30 septembre 2022. Après le Togo en 2012 et le Bénin en 2014, le festival « Livres en liberté », grâce au support du Fonds National de l’éducation( FNE) livres en liberté a déposé ses bagages au Cameroun. Comme toutes éditions, c’était un rendez-vous important, passionnant et chaleureux, pour les lecteurs, le public et les professionnels du livres.

Les supporters de Livres en Liberté

Si le festival continue de jaillir de la lumière avec l’objet livre dans le pays c’est grâce au support de plusieurs institutions. Clément Benoît II a remercié ses partenaires. Quand une institution supporte Livres Liberté cela a un impact positif sur la jeunesse. Nous sommes un festival pye poudre. Nous sommes proches de la jeunesse haïtienne. Une jeunesse qui a soif de culture. « Notre partenariat avec le Fond national de l’éducation (FNE) c’est un nouveau souffle pour décentraliser la culture du livre en Haïti et de donner des opportunités à la jeunesse de se cultiver », souligne Clément Benoît qui remercie Les entreprises Plastech Haïti qui ont offert à la BGCL 6 ordinateurs Lions Club d’Haïti, la Unibank, le Rotary Club de Petion-Ville, PCXPRESS, Le Nouvelliste, Brown Legal Group, et la Banque de la République d’Haiti (BRH).

Le partenariat de Livres en Liberté avec FNE est un nouveau souffle pour décentralisér la culture du livre en Haïti. Livres en Liberté respire. Clément Benoît II offrira des opportunités aux lecteurs haïtien d’Amérique et d’Europe dans le souci de rapprocher le diaspora haitien qui soit aux Etats unies, au Canada, en France, au Bresil, en Chilie et en République Dominicaine.
La BGCL va proposer des activites partout à l’étranger sur la litterature, la musique, le cinéma et l’artisanat haitien. “Quand il fait triste. Quand le temps est sombre. Seul la culture peut nous garder vivant. Le livre est aussi est objet d’engagement. Grâce à la magie de littérature on peut nous unir”, dit Clément Benoît II. Par ailleurs, la bibliothèque mettra un système d’internet pour les lecteurs en 2023.

Clément II Benoît n’entend rien changer à la formule du festival pour l’année 2023. Pour 2023 Livres en liberté fera plusieurs escales à l’étranger : Mali, Guinée Conakry, Guadeloupe, l’Egypte pour célébrer la littérature haïtienne.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)