Accueil ACTUALITÉS

Haïti : L’OIF publie la liste des lauréats du « Prix Jeune Journaliste »

1366

Publication ce vendredi 23 Septembre 2022, de la liste des lauréats de la 8ème édition du « Prix Jeune Journaliste en Haïti », organisé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).Deux(2) journalistes ont sélectionnés par catégorie autour du thème « l’insécurité et ses conséquences sur la société ou l’économie en Haïti ».

LE FACTEUR HAÏTI, le 23 septembre 2022.- La cérémonie de la remise de prix aux lauréats de la 8ème édition du « Prix Jeune Journaliste en Haïti », organisé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) s’est déroulée le vendredi 23 septembre 2022, par visioconférence.Et ce, à cause de la situation du pays, écrit l’OIF dans un communiqué de presse.

« L’insécurité et ses conséquences sur la société ou l’économie en Haïti », a été le thème retenu cette année par les organisateurs.Deux journalistes par catégorie sont récompensés pour leurs travaux.

Wedster Lyvert avec son texte « Litane Juste, une madan sara à toute épreuve », et Justin Gilles avec son papier titré « Insécurité à Bel-Air, le calvaire des artistes », sont respectivement les deux lauréats pour la catégorie de la presse écrite.

Haïti : L'OIF publie la liste des lauréats du "Prix Jeune Journaliste"
Quatre parmi les Lauréats du Prix Jeune Journaliste en Haïti

Pour la section radiophonique, Marie André Bélange et Rose Marie Mathe Jeannis, sont les deux lauréates, avec leurs reportages : « La résistance des commerçantes face à la persistance de l’insécurité en Haïti » et « Le poumon économique de Noailles fracturé par des gangs ».

Quant a la section audiovisuelle, Marx Stanley Léveillé et Rosemond Jean-Baptiste sont les deux lauréats. Marx pour son reportage titré « L’industrie du loisir asphyxiée par des gangs à Martissant » et Rosemond pour son sujet titré « Ti Kajou, le chemin de l’espoir ».

Le Prix jeune Journaliste en Haïti vise à encourager, soutenir et faire connaître les jeunes reporters haïtiens de talent, s’exprimant en français. Il contribue également à la professionnalisation du métier de journaliste en Haïti, a conclu le communiqué de l’OIF.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)