Accueil JUSTICE

Haïti : Magalie Habitant prend ses distances des actes de banditisme perpétrés à Port-au-Prince

674

Des actes de banditisme ont été perpétrés dans la journée du vendredi 4 Février 2022 , dans les rues de Port-au-Prince. Selon des rumeurs , l’ancienne Directrice du Service Métropolitain de Gestion des Résidus Solides (SMGRS), Magalie Habitant a ses mains cachées derrières ces actes.Dans une note , le Bureau de Communication de l’ancienne fonctionnaire de l’État , rejette d’un revers de main ces allégations jugées mensongères.

LE FACTEUR HAÏTI, le Février 2022._ L’ex-Directrice du SMGRS , Magalie Habitant était invitée au Parquet de Port-au-Prince dans le cadre d’une audition relative à sa gestion à la tête de l’institution précitée.

Tôt dans la journée du vendredi , des tirs d’armes lourdes ont été entendus dans plusieurs quartiers de la region métropolitaine de Port-au-Prince, notamment au Bicentenaire. Ajouter à cela , des mouvements de rues ont été aussi constatés , entraînant du même coup , le renvoi de la séance d’audition.

Après le report de son audition, il est bruit que ces actes de turbulences ont été orchestrés en signe de protestation contre la convocation de la militante. Le lendemain, le Bureau de Communication de Magalie Habitant a réagi.

Haïti : Magalie Habitant prend ses distances des actes de banditisme perpétrés à Port-au-Prince
Magalie Habitant, militante

En effet , dans une note, la militante dit rejeter ces allégations qu’elle a qualifiées de mensongères , arguant qu’elle ne milite pas aux côtés de tous ceux et de toutes celles qui marchent dans la violence.

Aussi , Magalie Habitant , via son bureau de Communication informe que ces actes de machination proviennent d’un groupe d’individus qui s’opposent à la liberté de la parole d’autrui au regard des articles 28 et 30 de la Constitution haïtienne. En réponse, l’ancienne Directrice invite ses détracteurs à rectifier le tir tout en cessant ces mauvaises pratiques destructives.

En tant que démocrate , l’ancienne titulaire du SMGRS prône un climat de paix afin que la population puisse vaquer librement à ses occupations.Aussi , elle se dit prête à répondre aux questions de la justice haïtienne autour des accusations de détournement de fonds publics dont elle est l’objet.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)