Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Migration : ICAP presse le gouvernement à rapatrier les migrants Haïtiens victimes de maltraitance en Turquie

658

L’initiative des Combattants pour l’Avancement et le Progrès d’Haïti (ICAP) exprime son indignation par rapport aux mauvais traitements infligés aux migrants Haïtiens en Turquie. Révolté par le situation de ces personnes, le président de cette structure politique, Jean Chrisnel Décime invite le gouvernement d’Ariel Henry, de concert avec les organismes de défense des droits humains et l’Office International de la Migration (OIM), entre autres, à diligenter des vols humanitaires afin de les venir en aide et les rapatrier.

LE FACTEUR HAÏTI, le 2 Septembre 2022._La situation des migrants Haïtiens en Turquie préoccupe les dirigeants du parti politique connue sous l’appellation de : l’initiative des Combattants pour l’Avancement et le Progrès d’Haïti (ICAP). Dans une note de protestation, le président d’ICAP, le Professeur Jean Chrisnel Décime, se dit consterné par rapport aux traitements infligés à ces deniers, fuyant le pays en quête d’une vie meilleure.

Selon lui, ces Haïtiens paient les conséquences de la mauvaise gestion de l’équipe au pouvoir. Ils sont victimes de viol, d’emprisonnement et de dénigrement, entre autres, dénonce le responsable.

À travers la note, le dirigeant politique rappelle qu’Haïti, premier pays humanitaire, première nation noire libre et indépendante a aussi ses fils et filles qui connaissent les mêmes sorts en République Dominicaine, Chili, Mexique, Colombie, Équateur pour ne citer que ces pays là. Et ce, à cause des crises sociaux-politiques.

Haïti-Migration : ICAP presse le gouvernement à rapatrier les migrants Haïtiens victimes de maltraitance en Turquie

Fort de tout cela, Jean Chrisnel Décime plaide en faveur une intervention urgence du gouvernement d’Ariel Henry, de l’OIM et des organisations de Droits Humains à travers des vols humanitaires pour ramener au pays tous les Haïtiens vivant en terre étrangère, notamment, ceux de la Turquie.

Enfin, ICAP prône la paix, la stabilité politique et la réconciliation nationale et demande aux acteurs politiques de mettre de côtés leurs intérêts claniques, l’hypocrisie, la jalousie pour prioriser le bien-être collectif.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)