Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Patrice Dumont accuse un « policier » dans la prise d’assaut du Palais de justice de Port-au-Prince

442

Le Sénateur Pierre Paul Patrice Dumont a fait des révélations fracassantes autour de l’attaque armée perpétrée le vendredi 10 Juin 2022, contre le Palais de Justice de Port-au-Prince.Celle-ci a été suivie par la prise d’assaut des locaux de l’institution en question. Selon le Sénateur en fonction qui s’était confié a la presse, notamment au micro des journalistes du jeune média « Tele Pam tv » lors de sa participation jeudi à la 28ème édition, l’attaque a été planifiée et organisée par un « policier ».

LE FACTEUR HAÏTI, le 17 juin 2022._ Des membres du gang de Village de Dieu connu sous l’appellation de la base « 5 secondes » ont attaqué le 10 juin dernier, le Palais de Justice de Port-au-Prince jusqu’à ce qu’il aient pris d’assaut les locaux logeant l’institution.

Lors de cette prise de possession, les gangs ont emporté au moins 7 véhicules appartenant à la police nationale d’Haïti, au Parquet et à certains juges d’instruction, selon la Fondation Je Klere FJKL.

En plus des véhicules, les gangs sont repartis avec des chaises, des bureaux, des ordinateurs de travail qui se trouvaient à l’intérieur des carrés des juges, entre autres, toujours selon la FJKL.

Haïti : Le Sénateur Patrice Dumont déshabille la police après l'attaque contre le Palais de justice de Port-au-Prince
Une patrouille sillonne les rues de Port-au-Prince/ CP : Google

Six jours après l’invasion des gangs de Village de Dieu, le Sénateur de l’Ouest Pierre Paul Patrice Dumont a révélé que la prise d’assaut du Palais de justice de Port-au-Prince a été organisée par un « policier ». Il a fait cette déclaration le jeudi 16 juin 2022, l’occasion de sa participation à la 28ème édition de « Livres en folie.

Sans citer de nom, Patrice Dumont avance que le « police complice » a planifié le coup afin de boycotter l’audition de 6 membres du personnel administratif de la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP) dont des policiers arrêtés pour corruption.

Dénonçant l’implication du « policier » en question, le sénateur met en évidence l’incapacité des autorités gouvernementales, notamment le Ministre de la justice, Me Bertho Dorcé accusé de trafic de drogue par la justice américaine, à rémedier la situation. À rappeler qu’il ne s’agit pas du premier coup dans lequel sont impliqués des policiers car, certains ont leurs noms cités dans l’assassinat de Jovenel Moïse.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)