Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Plusieurs personnes dont un journaliste d’AlterPresse Kidnappées à Delmas 30

2065

Décimé Edner, journaliste d’Alterpresse accompagné de plusieurs autres personnes sont kidnappés dans la mi-journée du dimanche 17 juillet 2022, dans la Commune de Delmas. Ce rapt collectif s’est produit précisément à Delmas 30, à proximité de la pompe à essence de la zone.Un autre journaliste dont la rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI n’entend pas révéler son identité a failli connaître le même sort, a t-il confié a un juge de paix dépêché sur les lieux.

LE FACTEUR HAÏTI, le 17 juillet 2022._Plusieurs personnes sont kidnappées ce dimanche 17 juillet 2022 à Delmas 30, dans les parages de la pompe à essence de la zone, selon les informations recueillies sur les lieux de la scène.

Parmi les personnes victimes, se trouve un journaliste d’Alterpresse du nom de Décimé Edner, selon ce que nous rapporte un autre confrère qui l’accompagnait à bord d’un véhicule de Service de l’État immatriculé : SE 00686

Haïti : Plusieurs personnes dont un journaliste d'AlterPresse Kidnappées à Delmas 30
Le véhicule à bord duquel se trouvaient les journaliste dont la victime Décimé Edner/ Crédit photo : Anonymat

Le rapt est l’œuvre d’individus lourdement armés qui circulaient à bord d’au moins trois (3) véhicules dont un Toyota Land Cruiser ainsi que deux (2) Pickup (s), selon plusieurs témoins.

Après avoir enlevé le journaliste en question, les malfrats ont emporté une autre personne qui était à bord d’un RAV4 dont la plaque d’immatriculation est  AA 61579. Elles étaient deux à bord dudit véhicule mais l’une d’elle s’est échappée. Cette dernière en est sortie la vie sauve en dépit des tirs nourris à son encontre, déclare t-elle aux autorités policières et judiciaires sur place.

Toujours selon plusieurs témoins des faits, d’autres passants sont victimes de cet enlèvement en série perpétré dans la zone ce dimanche.

Haïti : Plusieurs personnes dont un journaliste d'AlterPresse Kidnappées à Delmas 30
Le RAV4 des autres victimes du rapt collectif à Delmas/ Crédit photo : Anonymat

Pour quitter la zone, les kidnappeurs ont utilisé des gyrophares, rapportent les témoins.

À rappeler que les deux véhicules des personnes victimes ont été abandonnés sur les lieux de l’action. Celui-ci à bord duquel se trouvait le journaliste est affecté au service d’un ministère du pays, selon les déclarations du journaliste sauvé de justesse.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)