Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Politique : Le Gouvernement discute de la crise avec une délégation américaine

Une rencontre a eu lieu hier mercredi 12 octobre 2022, entre le sous-secrétaire américain pour les Affaires de l’hémisphère occidental au Département d’État, en la personne de Brian Nichol’s et le Premier ministre Ariel Henry.Ils se sont réunis autour de la conjoncture actuelle du pays, notamment la crise humanitaire et la question de sécurité.

LE FACTEUR HAÏTI, le 13 Octobre 2022._Le Premier Ministre Ariel Henry a rencontré hier mercredi 12 octobre 2022, une délégation américaine de haut niveau ayant à sa tête le sous-secrétaire américain pour les Affaires de l’hémisphère occidental au Département d’État, Brian Nichol’s.

Plusieurs autres membres du gouvernement, notamment le ministre des Affaires étrangères, Jean Victor Généus ont pris part à cette réunion.

La délégation américaine était formée pour sa part de la vice-présidente Kamala Harris, du chargé d’Affaires américain en Haiti, du directeur du Bureau international chargé de la lutte contre les stupéfiants et de l’application des lois, du conseiller pour les Affaires hémisphériques, du commandant militaire adjoint du Southcom, entre autres.

Haïti-Politique : Le Gouvernement discute de la crise avec une délégation américaine

Les discussions ont porté sur la conjoncture actuelle, faisant état de la crise humanitaire et de l’insécurité qui gangrène le pays.

L’ américain en a profité pour renouveler l’engagement de son pays aux côtés des Haïtiennes et Haïtiens. Il souhaite que les acteurs politiques haïtiens aillent au-delà de leurs divergences afin de parvenir à un accord pour faciliter l’organisation d’élections honnêtes et crédibles.

Le même jour, l’ambassadeur, Brian Nichols a rencontré le président élu de l’accord de Montana, en l’occurrence Fritz Alphonse Jean, en ce même jour. À la sortie de cette échange, un consensus national pour la formation d’un gouvernement de transition a été maintenu, afin de restaurer un climat sécuritaire dans le pays pour la tenue d’élections crédible pour la mise en place d’un gouvernement élu dans le pays.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)