Accueil POLITIQUE

Haïti-Politique : Vers la tenue de la journée de consultation populaire du parti « Collège National des Démocrates (CND) »

Antoine Garry Civil, Président du Parti "Collège National des Démocrates (CDN) Crédit photo : Y. Glozy

Le Parti politique baptisé « Collège National des Démocrates (CND) » projette d’organiser le 5 Novembre 2023, une journée de Consultation populaire dont l’objectif est d’inviter le peuple à décider du sort du Premier Ministre d’Ariel Henry à travers la signature d’une pétition. Ainsi, lors d’une conférence de presse donnée le mardi 15 Août 2023, à Delmas 31, le Comité Exécutif du CND a révélé au grand public les trois (3) questions fondamentales qui seront soumises à la compréhension des votants.

LE FACTEUR HAÏTI, le 16 Août 2023._Le dimanche 5 Novembre 2023, est la date retenue par le Comité Exécutif du parti politique « Collège National des Démocrates (CND) » pour organiser une journée de consultation populaire à travers le pays.

Selon M. Antoine Garry Civil et Mme Blonage Innocent, respectivement Président et Secrétaire Général du CND, cette initiative vise à convoquer le peuple haïtien à voter une pétition sur l’avenir du Premier Ministre Ariel Henry à la tête du pays.

En prélude à la tenue de la journée de consultation populaire prévue le 5 Novembre prochain, les Dirigeants dudit parti s’étaient présentés en conférence de presse le mardi 15 Août 2023, pour faire le point sur le processus.

Haïti-Politique : Vers la tenue de la journée de consultation populaire du parti "Collège National des Démocrates (CND)"
Antoine Garry Civil, Président du Parti « Collège National des Démocrates (CDN) Crédit photo : Y. Glozy

Les Responsables dont Antoine Garry Civil et Blonage Innocent ont profité de cette sortie médiatique pour communiquer au grand public les 3 questions pour lesquelles les votants auront à répondre par « OUI » ou bien par « NON » sur l’avenir du Premier Ministre Ariel Henry aux commandes de la République d’Haïti.

Les questions sont les suivantes :

1- Êtes-vous d’accord ou non, que les actions politiques à caractère judiciaire soient menées dans le respect du cadre constitutionnel pour favoriser la « révocation » du mandat du citoyen Ariel Henry comme Premier Ministre de la République d’Haïti, et même temps, nous entreprendra un processus de clarification devant la Cour Pénal Internationale et les autres Cours de justice de la région et du Monde, selon les décisions politiques prises par le Gouvernement actuel , les Gouvernements précédents et les acteurs politiques qui pourraient générer des crimes contre l’humanité en Haïti, avec l’objectif d’orienter les actions à caractère pénal pour garantir la justice ainsi que les droits et la réparation d’éventuelles victimes.

2- Êtes-vous d’accord ou non que des actions politiques à caractère criminel soient menées comformément au cadre constitutionnel et légal, pour entreprendre un processus de clarification devant la Cour Suprême , et le Département de la justice des États-Unis d’Amérique sur l’ingérence du citoyen américain, ancien Président Bill Clinton lors des élections présidentielles et générales de 2010 qui avaient donné au citoyen haïtien Michel Joseph Martelly vainqueur comme Président de la République d’Haïti, et qu’en même temps, que les fonds de la Fondation Bill Clinton ont levés soient également clarifiés pour relance d’Haïti après le tremblement de terre du 12 Janvier 2010 et que ces actions visent à garantir justice et réparation aux éventuelles victimes.

Haïti-Politique : Vers la tenue de la journée de consultation populaire du parti "Collège National des Démocrates (CND)"

Haïti-Politique : Vers la tenue de la journée de consultation populaire du parti "Collège National des Démocrates (CND)"
Conférence de presse autour de la journée de consultation populaire du CND | Crédit photo : Y. Glozy

3-Êtes-vous d’accord ou non que les actions pertinentes soient menées comformément au cadre constitutionnel et légal qui permettent de prendre des décisions politiques pour parvenir à la stabilité et la paix durable dans notre pays à travers la mise en œuvre du Plan de Contrôle Territorial et de Désarmement National visant aux groupes armés illégaux dans le but de mettre fin au conflit armé et politique généré par les mauvaises décisions politiques prises par le Gouvernement et les Gouvernements précédents ainsi que par les acteurs politiques de ces dernières années et en même temps, intenter des actions criminelles tendant à garantir justice et réparation aux éventuelles victimes.

Ainsi, pour la validation et la signature de cette pétition, le Parti politique baptisé Collège National des Démocrates CND dit entendre collecter 375 000 votes , soit la moitié des 600 000 qui avaient permis à Jovenel Moïse de devenir le 58ème Président d’Haïti en 2016.

Lire aussi  Formation du CEP : L’ANMH boude l’invitation d’Ariel Henry et déclare “irréaliste” la tenue d’élections

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)