Accueil POLITIQUE

Haïti : Présentation du document du dialogue « inter-femmes » aux acteurs de la société civile

125

Le document dénommé « droit à la sécurité et droit à la vie » a été présenté le mardi 2 Août 2022, aux acteurs de la société civile. Ce document contenant des propositions faites par des organisations de femmes lors du dialogue ‘inter-femmes, était au menu de cet atelier tenu sous le leadership du comité de suivi dudit et le Conseil National de la Société civile haïtienne.

LE FACTEUR HAÏTI, le 3 août 2022.-
C’est ce mardi 2 août 2022 que s’est tenu l’atelier de présentation du document « droit à la vie et à la sécurité » issu du dialogue « inter-femmes ».

Les femmes issues de divers organisations des dix départements géographiques du pays avaient, lors du dialogue plus haut cité, fait des propositions en ce qui concerne le droit à la vie et à la sécurité d’où le titre du document.

Et hier mardi 2 août a été l’occasion pour les initiateurs de présenter ledit document aux autres acteurs de la société civile haïtienne.

De l’avis la coordonnatrice de la Ligue Haïtienne des Femmes pour le renouveau, Pédrica Saint Jean, la réalisation du dialogue inter femmes « Droit à la sécurité et droit à la vie » a permis aux femmes d’identifier la violence, la criminalité voire l’insécurité globale comme des facteurs empreinte d’une certaine complexité qui entravent divers sphères de leur vie.

Haïti : Présentation du document du dialogue "inter-femmes" aux acteurs de la société civile

Il avait permis aussi aux femmes de faire part de leurs vécus, leurs souffrances par rapport à la situation chaotique qui prévaut dans le pays.

De son côté, la ministre à la condition féminine et aux droits des femmes, Sofia Loréus a fait remarquer que les femmes ont montré leur détermination à accroître leur participation dans des espaces de dialogue et de recherches de solutions durables aux problèmes de l’insécurité et de kidnapping. Elles ont fait des propositions en vue d’un retour à la paix.

Ainsi, elle rappelle la nécessité pour les décideurs de prendre en considération les propositions et de les mettre en oeuvre.

Le secteur protestant, l’OPC, le secteur Vaudou, entre autres, avaient pris part à cet atelier. Les propositions faites par les participants seront prise en compte et le document final sera remis aux autorités.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)