Accueil INSÉCURITÉ

Haïti-Presse : Récupération des cadavres des 2 journalistes assassinés à Laboule 12 en présence d’un juge de paix

804

Récupération ce vendredi 7 janvier 2022, par des agents de la police nationale d’Haïti, des cadavres des journalistes Amady John Wesly et Wilguens Louissaint, tués par des bandits armés hier jeudi , à Fessard , une petite localité située à Laboule 12, Commune de Pétion-Ville. Ils ont été abattus au moment où ils partaient à la réalisation d’un reportage sur le conflit armé dans la zone.

Le Facteur Haïti, le 7 Janvier 2022._Jeudi, trois journalistes haïtiens dont Wilmane Vil , Wilguens Louissaint et Amady John Wesly ,entre autres , s’étaient rendus à Laboule 12, plus précisément à Fessard , une zone située dans la Commune de Pétion-Ville, département de l’Ouest du pays, pour la réalisation d’un reportage autour d’un conflit armé qui s’éclate depuis des mois dans la zone.

Deux (2) parmi eux , à savoir Wilguens Louissaint et Amady John Wesly ont été assassinés par des bandits armés, alors que l’autre a sauvé sa peau de justesse, selon ses dires.

Haïti-Presse : Récupération des cadavres des 2 journalistes assassinés à Laboule 12 en présence d'un juge de paix
La police récupère les corps inertes des journalistes exécutés par des gangs à Fassard, Laboule 12, Pétion-Ville/ Photo : Ted Actu

Depuis lors , les cadavres des deux (3) journalistes abattus étaient introuvables, alors que les rumeurs laisseraient croire qu’ils avaient été brûlés par leurs assassins.

Fin de rumeurs! En effet , ce matin, des agents de la police nationale d’Haïti (PNH) lors d’une opération menée dans la zone, en présence du juge de paix Me Éno René Louis,  récupèrent les dépouilles des victimes.

Haïti-Presse : Récupération des cadavres des 2 journalistes assassinés à Laboule 12 en présence d'un juge de paix
Des patrouilles policières escortent les dépouilles des journalistes tués/ Photo : Ted Actu

Dans la foulée, leurs corps inertes ont été transportés dans une ambulance, escortés par des patrouilles policières.

Le Facteur Haïti (MFH)