Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Quand la rareté de carburant enflamme de nouveau les rues de Delmas

238

Certaines zones de la Commune de Delmas, notamment à Delmas 19 jusqu’à la route de l’Aéroport ont été ce jeudi 14 juillet 2022, bastion d’une nouvelle journée de tension déclenchée par des motards et d’autres membres de la population haïtienne. L’objectif reste le même : dénoncer la rareté de carburant et la hausse du prix du gallon sur le marché informel. Barricades et pneus enflammés, jets de pierres, les protestataires paralysent la circulation d’automobiles sur la route de l’Aéroport.

LE FACTEUR HAÏTI, le 14 juillet 2022._ En vue de dénoncer la rareté des produits pétroliers et la révision à la hausse de leur prix dans les pompes, des chauffeurs de taxi-moto sont encore une fois dans les rues de la Commune de Delmas. Leur présence a été constatée au niveau de Delmas 19 jusqu’à la route de l’Aéroport, entre autres.

En fait, aux environs de 8h45 du matin, plusieurs dizaines de personnes ont été vues à Delmas 19 pour débuter une nouvelle journée de manifestation de rues. Approchées par un reporter de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI, certaines d’entre-elles ont vidé leurs sacs.

« Nous sommes encore ici présents pour cracher notre frustration par rapport à l’augmentation arbitraire du prix gallon d’essence dans les pompes qui résulte d’une rareté fabriquée par les ennemis d’Haïti, en complicité avec les propriétaires des stations-services.Le carburant est disponible, les pompistes refusent de nous le vendre au prix habituel.Ils préfèrent de le distribuer à des fins illicites en pleine nuit au prix de 1500 gourdes pour un gallon », fustigent-ils.

Haïti : Quand la rareté de carburant enflamme de nouveau les rues de Delmas
Barricades et pneus enflammés dans la matinée du jeudi 14 juillet 2022, à Delmas 19/ Photo : Kerlin VALENTIN/ LE FACTEUR HAÏTI

Présents sur les lieux (à Delmas 19) , des agents de la police Nationale d’Haïti (PNH) se sont interposés afin pourchasser les manifestants.

En réponse, les protestataires ont eu recours à des jets de pierres pour tenter de faire échec à cette intervention policière. Pari gagné, car les forces de l’ordre leur laissent le champ libre.

De là étant, ils mettent le cap sur la route de l’Aéroport.En y arrivant vers les 11 heures,  des motards portant des cagoules érigent des barricades de pneus enflammés sur la voie publique. Ils disent s’inscrire dans cette démarche dans l’objectif d’exiger la disponibilité du carburant dans les pompes.

Haïti : Quand la rareté de carburant enflamme de nouveau les rues de Delmas
Vue partielle de la situation de tension sur la route de l’Aéroport/ Crédit photo : Azaine Mauryle

En plus des barricades et pneus enflammés, ils empilent des jets de pierres au niveau de la route de l’aéroport, bloquant ainsi la circulation d’automobiles.

En conséquence, des véhicules qui bravent le danger pour tenter de traverser les barricades, ont en essuyés quelques uns de la part de protestataires en colère.

Haïti : Quand la rareté de carburant enflamme de nouveau les rues de Delmas
Prise de bouche entre des policiers et des motards/ Photo : Kerlin VALENTIN / LE FACTEUR HAÏTI

En revanche, la présence de plusieurs patrouilles policières a été constatée sur les lieux afin de riposter aux détonations en provenance de Simon-Pelé. Au moins un blessé par balles est recensé, selon notre collaborateur.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)