Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Quand les « Centres GHESKIO » deviennent une clientèle pour les kidnappeurs

450

Des bandits armés ont enlevé le mardi 14 Février 2023, au Centre-Ville de Port-au-Prince la Capitale d’Haïti, deux (2) cadres des « Centres GHESKIO ». Les victimes repondent aux noms du Docteur Carl Frédérick Duchatelier et l’agent de santé communautaire, Kettia Juste. Or, le 9 du même mois, la Dorcteure Carine Sèvère, cadre desdits Centres, avait, elle aussi, subi le même sort avant d’être libérée 24 heures après.

LE FACTEUR HAÏTI, le 15 Février 2023._Les Centres GHESKIO sont de nouveau frappés par le climat d’insécurité qui prévaut dans le pays.

Pour preuve, cinq (5) jours après le kidnapping de la Docteure Carine Sévère en date du 9 Février 2023, à sa sortie de l’institution sanitaire (liberée le lendemain), deux (2) autres membres du staff des Centres GHESKIO ont été aussi enlevés.

Il s’agit du docteur Carl Frédérick Duchatelier et l’agent de santé communautaire, Kettia Juste.

Ils ont été victimes, dans l’après-midi du mardi 14 Février 2023, au Centre-ville de Port-au-Prince, alors que les deux professionnels de la santé revenaient de leur bureau respectif.

En vue de forcer les kidnappeurs à libérer les otages, les responsables des Centres GHESKIO menacent de supendre à nouveau les activités au sein de l’institution, à Port-au-Prince. Initiative qui avait déjà été prise lors du rapt de Carine Sévère.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)