Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Qui est Milo Milfort, lauréat haïtien du Prix Philippe Chaffanjon 2022?

413

Avec son reportage titré « Enlèvement en Haïti : piégés par la peur », le journaliste haïtien, Milo Milfort a remporté le jeudi 2 juin 2022, à la Maison de la Radio en France, la 9ème édition du prix Philippe Chaffanjon du reportage multimédia. À travers son œuvre, l’éditeur en chef d’Enquet’Action a exposé les cris de détresse des milliers de victimes du kidnapping en Haïti, allant de 2019 à date. Mais qui est Milo Milfort? La rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI l’a rencontré pour vous.

LE FACTEUR HAÏTI, le 9 juin 2022._Les Lauréats de la 9ème édition du Prix Philippe Chaffanjon organisé par la Radio France Internationale (RFI) ont été révélés le jeudi 2 juin 2021. Du côté d’Haïti, c’est le journaliste Milo Milfort qui a tiré son épingle du jeu. Il l’a raflé avec son reportage multimédia ayant pour titre : « Enlèvement en Haïti : piégés par la peur ».

Dans son travail d’enquête, le vainqueur de ce prix international a partagé avec le grand public, les témoignages et péripéties des milliers de victimes des cas d’enlèvement suivis de séquestration contre rançon. Après avoir été couronné, il s’était confié à notre rédaction.

Qui est Milo Milfort?

Lauréat haïtien de la 9ème édition du Prix Philippe Chaffajon, Milo Milfort se spécialise dans la gestion de médias, consultant de médias et en communication. Il est aussi communicateur social. Travaillant comme journaliste d’investigation depuis 11 ans, Milo Milfort est correspondant en Haïti pour l’agence de presse espagnole EFE. Éditeur en chef de Enquet’Action, un média haïtien se spécialisant dans des enquêtes, il est également pigiste, photographe prêtant ses services à plusieurs autres médias étrangers, notamment IJNET.

Haïti : Qui est Milo Milfort, lauréat haïtien du Prix Philippe Chaffanjon 2022?
Milo Milfort, journaliste haïtien, éditeur en chef de Enquet’Action/ CP : Google

Avec quel sentiment que Milo Milfort a reçu ce prix ?

« Je l’ai reçu avec le sentiment que je réalise un travail bien fait pour lequel on m’a récompensé. Réaliser une œuvre sortie de l’ordinaire se révèle très utile. Il est donc, important pour chaque journaliste de s’inscrire dans cette logique. Ce sentiment qui m’animait m’a aussi montré que la persévérance, la passion, la discipline et le travail sont les secrets de tout succès. Pour preuve, que ce soit en équipe, soit à seul, j’ai participé au moins à 4 reprises à ce concours. Je n’ai jamais renoncé à l’idée d’être lauréat un jour, car, dans la vie, il faut persister et se fixer des objectifs. Non à l’abandon. », conseille t-il.

« Enlèvement en Haïti : piégés par la peur ». Pourquoi un tel titre?

« J’ai mené l’enquête sur ce fléau (le kidnapping) du fait qu’il devient la norme tout comme le black-out ainsi que des tas d’immondices qui jonchent les rues d’Haïti. Cette enquête montre comment les rapts se sont multipliés et ont changé le sens à la vie des martyrs. On a peur, pas de confiance en quiconque, tout le monde est déprimé », se désole le lauréat.D’autant plus, ajoute t-il, le travail avec lequel j’ai raflé le prix a été réalisé dans le cadre d’une bourse relative à un reportage que j’avais produit dans le cadre d’un concours lancé en 2021 par l’ICFJ. »

Haïti : Qui est Milo Milfort, lauréat haïtien du Prix Philippe Chaffanjon 2022?
Titre du reportage avec lequel Milo Milfort a raflé la 9ème édition du prix Philippe Chaffanjon/ CP : RFI

Ta motivation à participer à ce concours Milo?

« Je suis un véritable compétiteur. Je me considère comme un challengeur pour défier tout ce qui prétend être un obstacle pour moi. Donc, je ne cesserai jamais de participer aux concours tant qu’il y en a ».

Haïti : Qui est Milo Milfort, lauréat haïtien du Prix Philippe Chaffanjon 2022?
Milo Milfort accompagné d’un responsable d’organisation du concours à l’occasion de la cérémonie de la remise du prix/ CP : RFI

À qui tu dédies ce prix?

« Il est dédié à tous ceux et celles qui souffrent, notamment les victimes du kidnapping appauvries par des bandits sans foi ni loi qui défient l’autorité de l’État. Ce prix est aussi consacré à tous (tes) les journalistes d’Haïti ou bien à l’étranger tués (es) en exerçant le plus beau métier de leur vie, le journalisme. Je le partage aussi à mes confrères et consoeurs de la presse qui consacrent leur temps à militer pour réhausser l’éclat de cette si noble profession à travers leurs œuvres. Je leur conseille de rester sur cette même lancer tout en respectant la déontologie du métier », suggère Milo Milfort.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)