Accueil SÉCURITÉ

Haïti : Rameau Normil de retour à la tête de la Police Nationale pour le meilleur et pour le pire

Lkavckdwcu (1)
Rameau Normil, reprend les commandes de la Direction Générale a.i de la PNH /© Google

Dans les tuyaux depuis plusieurs jours , c’est maintenant officiel. Rameau Normil est nommé Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH) en remplacement de Frantz Elbé dont le bilan de son passage est catastrophique. Entre les échecs du passé à freiner les opérations de « Fantom 509 » et les défis de réussir dans le présent face aux modes opératoires de la coalition « Viv ansanm », Rameau Normil signe son retour aux commandes de la police haïtienne pour le meilleur et pour le pire.

LE FACTEUR HAÏTI, le 20 juin 2024._Ce n’est plus un secret de polichinelle pour personne que Rameau Normil fait son retour à la tête de la Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (DGPNH). L’Arrêté confirmant sa nomination a été promulgué et publié dans la nuit du mercredi 19 Juin 2024, dans le journal « Le Moniteur.

Rameau Normil n’est pas à son premier coup d’essai comme Directeur Général de la police Nationale d’Haïti. À preuve, le 27 Août 2019, il a déjà été nommé à ce poste par le Président de la République, Jovenel Moïse en remplacement de Michel-Ange Gédéon.

Quelques mois plus tart, soit le 16 Novembre 2020, il été remplacé de son poste en raison de son incapacité à accomplir la tâche qui lui a été confiée, à savoir restaurer l’ordre, la paix et la sécurité dans le pays, notamment dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Fb Img 1718578621996
Rameau Normil, nouveau Directeur Général a.i de la police Nationale d’Haïti/ © Google

En guise d’illustration, son Premier Ministre de l’époque, Jouthe Joseph, lors d’une sortie dans la presse, avait déclaré haut et fort qu’il n’était pas satisfait du travail de Rameau Normil aux commandes d’une police rongée par de multiples crises, notamment la prolifération de syndicats.

Le premier passage de Rameau Normil à la tête de la police nationale a été marqué par son manque de leadership à freiner les multiples mouvements de rues orchestrés par les « Fantom 509 ». Souvent, de violents affrontements ont éclaté entre policiers dont ceux en cagoule de « Fantom 509 » et leurs frères d’armes arborant l’uniforme de la police Nationale d’Haïti (PNH).

Lire aussi  Haïti-Corruption : Les États-Unis resserrent l'étau au cou de Jean Max Bellerive, Nenel Cassy et Hervé Fourcand

Les échauffourées avaient conduit à l’assassinat par balles du policier Mistal Pierre Richard sous le règne de Normil Rameau.

Fantom 509
Fantom 509 dans les rues / Photo d’illustration | © Google

Dans l’intervalle, le kidnapping était en vogue jusqu’à pousser le Premier Ministre d’alors Jouthe Joseph à ordonner les citoyes à déteinter leurs voitures. Une decision mal vue par la population, notamment les propriétaires de véhicules.

S’il est vrai que le mouvement « Fantom 509 » n’est plus d’actualité, le nouveau Directeur Général de la police Nationale d’Haïti, Rameau Normil croisera sur son chemin celui initié par la coalition de gangs armés connue sous l’appellation de « viv ansanm » qui avait rendu la vie dûre à son prédécesseur, Frantz Elbé et même le Premier Ministre Ariel Henry.

Dirigée par Jimmy Chérisier connu sous son nom de gangster « Barbecue », la coalition « Viv ansanm » a ruiné la Capitale haïtienne sous le regard impuissant de Frantz Elbé en occupant plus de 80% de territoires à Port-au-Prince, selon un rapport de l’ONU.

Telemmglpict000369405741 17097432190080 Trans Nvbqzqnjv4bqltbvrz2jsngn6huu Sw4mas Uyg44at75vysheuslvg
Jimmy Chérisier, Chef de gang du G-9 et la coalition « Viv ansanm » ( Crédit Photo : LE MONDE)

De retour aux affaires, Rameau Normil, avec ou sans le déploiement de la mission Multinationale de Soutien à la Sécurité en renfort à la Police, a la lourde tâche de retablir l’ordre, la paix et la sécurité afin de permetrre au pays et à ses habitants de vaquer librement à leurs occupations.

Il doit d’abord mettre fin au règne des gangs et ensuite récupérer les territoires déclarés perdus par l’ancienne Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Emmelie Prophète Milcé.

6331a8e2e0493 Img 3185 (1)
Emmelie Prophète Milcé, ex-Ministre de la justice et de la Sécurité Publique / ©DR

En redevenant Directeur Général a.i de la PNH, Rameau Normil doit apprendre de l’échec du passé pour tenter de colmater les brèches dans l’attente de réussir sa nouvelle aventure.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)