Accueil SANTÉ

Haïti : RENAGSANG exige l’application du décret portant création et fonctionnement de l’organisme du sang et des produits sanguins (ONASAPS )

Nancy Lainé, Coordonnatrice du Réseau National des Groupes Sanguins de Rhésus Négatifs/ CP : RENAGSANG

LE FACTEUR HAÏTI, le 14 Juin 2024._Célébration le vendredi 14 Juin 2024, de la journée mondiale des donneurs de sang volontaire. Pour l’occasion, le Réseau National des Groupes Sanguins de Rhésus Négatifs ( RENAGSANG), dans un communiqué, demande aux instances comcernées de mettre en application du décret portant création et fonctionnement de l’organisme du sang et des produits sanguins (ONASAPS ).

Lisez l’intégralité de la note

Ce 14 juin marque la journée mondiale des donneurs de sang volontaire. Pour l’occasion, le Réseau National des Groupes Sanguins de Rhésus Négatifs ( RENAGSANG) salue l’engagement de tous ceux qui régulièrement donnent de leur sang pour sauver des vies. Le Réseau salue leur héroïsme.

Le RENAGSANG profite de cette journée pour attirer l’attention des autorités compétentes sur le décret du 13 Octobre 2020, # 32 du journal le moniteur. Le quel décret porte création et organisation de l’organisme du sang et des produits sanguins ( ONASAPS ).

Pris sous la présidence du feu président Jovenel Moise, ledit décret s’avère être un outil fondamental pour l’obtention d’un meilleur système transfusionnel en Haïti. Cependant, on n’est pas encore là.

Suivant les dispositions transitoires de l’article 38 du décret en question, le ministère de la santé publique et de la population MSPP aurait dû mettre en place, dans un délai ne dépassant pas une année calendaire, les différentes structures de l’ONASAPS.

Lire aussi  Haïti : ANN KANPE demande des comptes sur l'utilisation des fonds disponibles pour voler au secours des étudiants

En ce sens, au niveau du RENAGSANG, nous sommes impuissants de constater que plus de 3 ans après, ce document est inconnu de la grande majorité de la population. Et, contrairement à certains autres décrets, son existence est ignoré par ceux-même qui devraient prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de son application.

Tenant compte du fait que le don de sang volontaire demeure un sujet encore sensible dans la société haïtienne , Renagsang croit que la mise en place effective de l’ONASAPS permettra au pays de disposer d’un système transfusionnel à la dimension des attentes de la population.

RENAGSANG invite en ce sens le nouveau ministre de la santé Publique et de la population à faire de ce décret une priorité dans le cadre de ses premières actions à la tête du MSPP et de prendre également toutes dispositions nécessaires pour que l’ONASAPS puisse jouer pleinement son rôle.

Bureau de communication de RENAGSANG

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)