Accueil DROITS HUMAINS

Haïti : Renouvellement de mandat du BINUH sur fond de l’insécurité

379

Lors d’un vote organisé le vendredi 15 juillet 2022, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a prorogé d’un an, soit jusqu’au au 15 juillet 2023, le mandat du du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH). Il s’agit d’une résolution qui a été adoptée à l’unanimité en faveur de la mission onusienne, malgré des grincements de dents auparavant de certains pays, notamment la Chine.

LE FACTEUR HAÏTI, le 16 Juillet 2022. Le Conseil de Sécurité des Nations Unies (CSNU) a décidé de prolonger, lors d’un vote organisé le vendredi 15 juillet 2022, le mandat du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH).

Lors d’une résolution prise à l’unanimité par les Nations membres,  le Conseil a renouvelé d’un an, soit jusqu’au 15 juillet 2023,  le mandat de la mission onusienne en Haïti.

«Le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de prolonger jusqu’au 15 juillet 2023 le mandat du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH), conformément à sa résolution 2476 (2019)», lit-on dans la résolution.

Haïti : Renouvellement de mandat du BINUH sur fond de l'insécurité

Dans le document écrit en anglais, il est clairement demandé aux Nations membres d’interdire le transfert d’armes légères, de petit calibre et des munitions à des acteurs non étatiques engagés ou soutenant la violence des gangs, les activités criminelles ou les violations des droits de l’homme en Haïti.

Aussi, il est recommandé à ces États de prévenir le trafic d’armes illégales et de munitions et les invite à encourager la coopération entre les États membres pour prévenir l’importation et le détournement illicites d’armes dans le pays.

« Fournir et échanger des informations opportunes et authentiques pour identifier et combattre les sources d’approvisionnement du trafic illicite », entre autres, font partie des recommandations insérées dans la résolution du dudit Conseil.

Haïti : Renouvellement de mandat du BINUH sur fond de l'insécurité
Photo d’illustration/ CP : Google

Le renouvellement de mandat du Bureau Intégré des Nations Unies survient dans un contexte où le pays dans la globalité se trouve sous l’emprise des gangs qui défient l’autorité de l’État. À titre d’exemple, à Cité Soleil, une nouvelle guerre qui a éclaté dans la nuit du 7 juillet 2022 à date (15 du même mois), a déjà causé la mort d’au moins 100 personnes, selon les dernières mises à jour.

En plus des affrontements sanglants à Cité Soleil, le kidnapping fait rage depuis des lustres dans le pays.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)