Accueil SÉCURITÉ

Haïti : Réunion du CSPN autour de la situation sécuritaire du pays

Fb Img 1719104260525
Le Gouvernement duscute de la sécurité du pays | © Primature

Les membres du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) ont organisé le samedi 22 Juin 2024, une réunion de travail. Ils ont discuté des mesures à adopter visant à enrayer le phénomène de l’insécurité, le banditisme et la criminalité ainsi qu’à rétablir un climat de paix et de stabilité dans le pays

LE FACTEUR HAÏTI, le 22 juin 2024._Au lendemain de l’installation de Rameau Normil comme Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH), le CSPN, au grand complet, s’était réuni le samedi 22 Juin 2024 pour parler de la sécurité du pays.

C’est le Président du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), Garry Conille qui a dirigé la réunion à laquelle ont pris part le Ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Me Carlos Hercule, le nouveau Directeur Général a.i de la Police, Rameau Normil et l’Inspecteur Général en Chef de la PNH, Fritz Saint Fort, entre autres.

Lors de cette réunion, les participants ont échangé sur les mesures à adopter visant à enrayer le phénomène de l’insécurité, le banditisme et la criminalité qui font rage dans le pays, notamment dans la Capitale haïtienne, Port-au-Prince et ses environs.

Fb Img 1719104250215
Poignée de main entre le Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti, Rameau Normil et le Premier Ministre Garry Conille | © Primature

Il a été également question d’œuvrer afin de rétablir un climat de paix et de stabilité en Haïti ainsi que les stratégies de reprise de contrôle de tout le territoire national en vue de la libre circulation de personnes et des biens.

Lire aussi  Haïti-Insécurité : Garry Conille lance un ultimatum aux gangs armés à son retour des États-Unis

À rappler que lors de son installation comme Premier Ministre, Garry Conille avait déclaré que la sécurité est la priorité première de son Gouvernement pour permetrre un retour à la normale de la vie quotidienne dans le pays.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)