Accueil ACTUALITÉS

Haïti-Société : FJKL a organisé 2 journées de formation sur la “lutte contre la corruption”

Les participants à la formation sur la lutte contre la corruption/ Crédit Photo : Stanley Desvolières

La Fondation Je Klere (FJKL) a organisé les jeudi 9 et vendredi 10 Février 2023, avec le support des États Unis d’Amérique, deux (2) journées de formation autour du thème : “lutte contre la corruption ,un engagement citoyen”. Ces ateliers s’inscrivent dans le cadre d’un projet visant à combattre ce fléau dans le pays, selon les initiateurs. Une vingtaine de personnes dont l’ancien Sénateur de l’Ouest Pierre-Paul Patrice Dumond, l’ex Doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince Bernard St-Vil ainsi que l’ex Commissaire du Gouvernement de ce ressort, Paul Éronce Villard y ont pris part.

LE FACTEUR HAÏTI, le 11 Février 2023._C’est autour du thème “Lutte contre la corruption ,un engagement citoyen” que les Responsables de la Fondation Je Klere (FKJL) soutenus par l’Ambassade des États-Unis en Haïti, ont réalisé les jeudi 9 et Vendredi 10 février 2023, à Pétion-Ville, deux (2) journées d’atelier de formation.

Des journalistes issus de différents médias de la Capitale ainsi que des personnalités du pays dont Pierre Paul Patrice Dumond, Me Bernard St-Vil, Me Paul Éronce Villard, des cadres de la FJKL, des représentants de partis politiques et du système judiciaire, entre autres, ont répondu à l’appel.

Lors du lancement de ces deux journées de formation, le Chargé d’Affaires des États-Unis Unis en Haïti, Eric Stromayer a déclaré que chaque citoyen a un rôle à jouer dans la lutte contre la corruption qui gangrène le pays.

Les participants à la formation sur la lutte contre la corruption/ Crédit Photo : Stanley Desvolières

“Ma presence montre le support des États-Unis d’Amérique à aider à combattre la corruption en Haïti et dans le monde”, a lancé le Diplomate.

L’économiste Etzer Emile, M.Jean Simon Saint Hubert, l’ex commissaire du Gouvernement, Me Paul Éronce Villard, l’ex-ministre de l’Économie et des finances, Ronald Baudin, le PDG du groupe Croissance Kesner Pharel et M Samuel Madistin, ont été , entre autres, les intervenants à cette formation.Ces personnalités ont échangé avec les participants sur différents sujets ayant rapport avec la corruption. Ce, afin de les inciter à s’engager pour l’éradiquer pour le bien-être collectif.

M.Etzer Emile avait exposé ses idées sur l’impact de la grande corruption sur le développement socio-économique d’Haïti et comment l’enrayer.Pour sa part, Maître Jean Simon Saint Hubert intervenait autour des conflits d’intérêts dans la gouvernance “anti-corruption” en Haïti, alors que l’ex Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Me Paul Éronce Villard avait mis l’accent sur le rôle de la Justice (les Parquets) dans la lutte contre la corruption sous toutes ses formes en Haïti.

Vue partielle de l’assistance/ Crédit Photo : Stanley Desvolières

Au terme de ces deux journées, le Président de la Fondation Je Klere, M Samuel Madistin a remis des certificats aux participants. Il en a profité pour remercier les intervenants et l’Ambassade des États-Unis en Haïti pour son ferme soutien à la réalisation de l’activité.

À titre d’information, vingt (20) rapports sur la corruption ont été réalisés par la Fondation Je Klere (FJJL), allant de 2018 à 2022, selon les enquêteurs de cette structure œuvrant dans le secteur des droits humains en Haïti.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)