Accueil CULTURE

Haïti-Société : « THÒY’ ART », un modèle de patriotisme 

206
Martine Phèbe, instigatrice de l'initiative citoyenne « Thoy'Art»

La société haïtienne est en pleine dégénérescence depuis plusieurs décennies et eu égard au silence voire à la complicité d’une bonne partie de l’intelligentsia haïtienne, les modèles ne semblent pas pléthores. Rares sont les grandes personnalités dont les actes s’accordent à leurs discours. Cependant, au milieu de cette ombre épaisse qui tend à tuer l’espoir du peuple , une lumière jaillit des ténèbres pour offrir autre chose, montrer une autre voie à suivre : Le projet Thòy’ Art .

LE FACTEUR HAÏTI, le 27 Janvier 2024._Promu par Martine Phèbe depuis 2017, ce grand projet s’inscrit dans la logique d’un combat civilisationnel visant à mettre en avant les valeurs culturelles haïtiennes et dans une perspective plus vaste, l’héritage culturel africain. Ayant pour socle le patriotisme, Thoy’Art est aussi un modèle d’engagement auprès de sa communauté.

Cet engagement prend d’abord la forme d’aide aux enfants défavorisés. En effet, outre leur scolarisation, Martine Phèbe leur offre une formation solide axée sur la valorisation de la culture haïtienne, la créativité mais aussi sur la promotion de l’agriculture et la protection de l’environnement.

Par ailleurs, Thòy’Art , c’est aussi un combat pour le reboisement du pays dont la couverture forestière avoisine les 3%. En depit des maigres moyens dont disposent les membres de l’association, leur volonté inébranlable les pousse à poursuivre le combat que devrait mener le soit_disant ministère de l’environnement.

Martine Phèbe, instigatrice de l’initiative citoyenne « Thoy’Art»

Depuis 2019, Thòy’ Art a lancé le mouvement appelé « Mouvman Agrikilti-Rebwazman-elvaj ( mouvement Agriculture- Reboisement-Élevage) visant à relancer la production agricole et animale et à sensibiliser voire agir contre la déforestation en Haïti.

Thòy’Art, c’est aussi la valorisation des ancêtres, de l’histoire haïtienne et de la langue créole.

S’il est vrai que plusieurs femmes sont honorées de par leur aura en politique( Mirlande Manigat, Marie Jocelyn Lassègue (Ma Lolo), etc), leurs réalisations au niveau musical ( Yole Dérose, Emmeline Michel, etc), il est tout aussi nécessaire de valoriser le travail immense de Martine Phèbe et son engagement auprès de sa communauté , elle qui a su poser sa pierre pour la naissance d’une Haïti nouvelle.

Ann met respè devan nonl!

Martine Phèbe et les membres de Thòy’ Art, vous méritez le respect de tout un peuple.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH) / DOMOND WILLINGTON